AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Elémentaire, mon cher
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : partout, ici et ailleurs
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: + ∞ $
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Mar 28 Déc 2010, 22:49

Vous voici arrivés tous les quatre au Pays de Noël, grâce à la chaussette magique.
Vous vous trouvez dans un lieu enneigé, où les maisons sont décorées de guirlandes clignotantes, où des lutins fabriquent des jouets, etc.

Vous devez trouver des indices pour parvenir à empêcher le meurtre du Père Noël. Commencez donc par sa demeure et ses proches, vous trouverez certainement quelque chose.

_________________
Il y a des questions qu'il vaut mieux ne jamais se poser...
Du genre qui suis-je, où vais-je, quel temps il faisait avant le Big-Bang et qui paie la prochaine tournée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Jeu 30 Déc 2010, 20:31

    La Mort donnait des chaussettes à présent ? Décidément, les choses étaient très bizarres, dans ce monde. Même à Neverland, cela ne s’était jamais vu ! Et l’homme à la pipe, qui semblait d’une humeur à rendre jaloux un iceberg, avait attrapé la chaussette au vol. Hook avait remarqué le regard que lançait cet homme à toutes les personnes présentes ici. En réalité, le Capitaine n’en avait que faire, mais il avait ses habitudes pour gérer les membres de l’équipage qui faisaient preuve de mauvaise foi. Il n’y avait pas de coffre à bobos, ici, mais si la chaussette fonctionnait vraiment, un peu de manipulation des troupes suffirait à emmener tout le monde sur le navire du Capitaine, au Pays Imaginaire, où il y avait tout ce qu’il fallait.

    Cela dit, James n’eut pas à menacer le « joyeux drille ». Ce dernier utilisa la chaussette, conformément à ce qu’avait demandé la Mort… et la petite troupe atterrit dans une région enneigée où l’on ne pouvait voir que des chalets, des lumières, des sapins et de la neige, encore et encore, à perte de vue. Pencha la tête de côté, Crochet lâcha un soupir bruyant.


    "On se croirait dans l’un des neuf cercles de l’Enfer !... Quoiqu’il risque d’y avoir moins de clochettes, là-bas…"

    Effectivement, on entendait des drin-drelin un peu partout, comme si des chatons à grelots jouaient dans tous les coins. L’homme plissa les yeux et plaça la main valide qu’il avait juste au-dessus de ses épais sourcils, regrettant de ne pas avoir emporté de longue-vue.
    Hook laissa tomber sa main, dégaina son sabre et se tourna vers les autres.


    "Il faut fouiller partout pour trouver l’endroit où se terre le Père Noël traditionnellement. Vous, le sceptique, prenez les chalets au nord. La fille aux cheveux roses, vous irez au sud. Et vous…" Il regarda Wolverine une seconde. "L’est devrait vous convenir. Je prends l’ouest."

    Le Capitaine avait chaque fois indiqué la direction en question de la pointe de son sabre. Il savait pertinemment que des instructions données une lame à la main avaient plus de poids. En se séparant, ils gagneraient quatre fois plus de temps. Et s’il fallait fouiller la centaine de chalets du lieu pour trouver ce qu’ils cherchaient, mieux valait tenter de gagner du temps.

    "On se retrouve ici dans trente minutes. Récoltez un maximum de renseignements."

    Faisant volte-face dans une attitude toute théâtrale, Crochet descendit de la colline où ils se trouvaient en choisissant la direction qu’il s’était attribuée plus tôt.
    Les rues semblaient peu animées. Tant mieux. Cela signifiait sans doute que tout le monde était chez soi.

    James marcha jusqu’au chalet le plus proche de la fin du « village ». Le sabre à la main, il cogna du crochet sur le bois dur de la porte et l’ouvrit sans attendre qu’on vienne l’autoriser à entrer.
    Dans la maison de bois, il vit un décor boisé, des tables remplies de gâteaux et de sucres d’orge, ainsi que des gosses déguisés en lutins qui cuisinaient près d’un immense feu.


    "Oh, les gnomes ! Je cherche la maison du Père Noël. Dites-moi ce que vous savez…"

    Oups… le Capitaine remarqua à l’instant même qu’il s’exprimait avec la voix forte et le timbre hargneux. Les petits se tournèrent vers lui une fraction de seconde, puis se remirent au travail, comme s’il ne s’était rien passé. Furieux, les sourcils froncés et la main crispée sur le manche de son sabre, James reprit, en essayant d’être un peu moins menaçant et en tentant même de paraître gentil :

    "Qui êtes-vous ? Quelqu’un ici peut me parler du Père Noël ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Ven 31 Déc 2010, 05:30

Encore un. Bizarrement, ça ne lui avait pas tellement manqué que les hommes remettent en question son utilité. Elle avait l'habitude avec les Aurors, et c'est ce qui lui avait permis de s'endurcir, de forger son caractère. La petite moue de l'homme à la pipe ne lui échappa pas. Il ne croyait pas en elle... Dommage pour lui. Il avait surement gâché sa journée, parce qu'elle ne le lâcherait pas.

Tonks reporta son regard sur Hook. Des fées ?! Tiens donc... Apparemment elle n'était pas la seule à venir d'un monde un peu particulier. Le même qu'elle? Non, surement pas. Elle n'avait jamais entendu parler de décès de créatures magiques en cas de déni de leur existence. A exploiter... Les Mangemorts n'existent pas, les Mangemorts n'existent pas... Non ça ne marchait définitivement pas, Bellatrix était toujours à quelques mètres d'elle.

La Mort reprit la parole, et leur expliqua ce qu'ils auraient à faire. Les groupes étaient faits, les dés étaient jetés. Elle regarda Holmes et attendit. Toujours aussi renfrogné, l'homme n'était apparemment pas prêt à faire des efforts. Visage fermé, il semblait aussi heureux de vivre que Snape en classe de neige avec les élèves de Gryffondor. Comme il leur présentait, elle tendit la main, et toucha la chaussette. Portoloin? Elle l'entendit râler une nouvelle fois, et n'eut pas le temps de lui répondre que déjà, ils étaient transportés ailleurs. Non, définitivement pas un Portoloin. Le transport était bien plus agréable.

Quand le monde autour d'elle se stabilisa, elle se dit que l'arrivée ne serait pas de tout repos. Et quand ses pieds touchèrent le sol gelé, elle glissa. Le plus dignement possible elle se releva, et, tout sourire avec sa bonne humeur pathologique, avança vers Holmes.


- Dites donc Monsieur le rabat-joie. Vous avez fini de râler un peu? N'ayez pas un esprit aussi étriqué. Nous ne croyons pas plus que vous au Père Noël. Seulement, on se retrouve tous les quatre investis d'une mission. Faites comme nous, imaginez pendant une journée que tout cela est possible, menons la à bien, et nous pourrons arrêter de remettre en cause le ciel et la terre pour rentrer chez nous.

Elle lui dédia un nouveau sourire afin d'adoucir ses propos avant de remarquer le décor dans lequel ils se trouvaient. Passant rapidement à côté de lui en essayant de ne pas tomber, elle s'arrêta pour contempler, émerveillée la vue qui s'offrait à elle. Un village entièrement décoré, i brillait de milles feux et qui sentait bon le pain d'épices. Elle regarda la petite maison à côté d'elle, et vit des lutins en plein travail. Elle n'en revenait pas. "Que vois-je? Que vois-je? Du rouge, du bleu, du vert, Que vois-je ? des flocons blancs dans l'air" ... Comment un monde comme celui ci pouvait exister? C'était merveilleux.

-Incroyable...

Elle se retourna pour regarder ses compagnons, un air d'enfant au matin de Noël sur le visage, et revint vers eux en prenant soin de ne pas tomber. Excitée comme une puce, elle leur sourit avant de regarder Hook. Il donna ses ordres, et ils se séparèrent. Elle prit la direction du Sud et sautilla le long du chemin. Elle s'arrêta devant une grande maison, et entra, tout sourire, et salua les deux petites dames qui s'y trouvaient.

- Bonjour, je cherche le Père Noël. Est ce que quelqu'un l'a vu dernièrement?

Les pâtissières arrêtèrent de travailler sur le champ pour la regarder, surprises.

- Il est en danger. J'essaie de récolter un maximum d'informations pour pouvoir enquêter et trouver ceux qui lui veulent du mal. Vous voulez bien m'aider?

D'un geste de la main, elles l'invitèrent à s'asseoir avec elles et Tonks les rejoignit en sautillant.
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur NJ
Cowabungaaaa!
avatar

Nombre de messages : 1374
Localisation : Partout et nulle part à la fois.
Humeur : Dépend des membres
Date d'inscription : 13/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 185 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Ven 31 Déc 2010, 05:56

Il mit la chaussette dans sa poche sans autre forme de procès dès qu'ils réapparurent, cachant tant bien que mal sa surprise et son malaise. Deux fois qu'il disparaissait d'un endroit à un autre sans qu'il n'y trouve d'explication. Décidément, son arrivée au 109 amenait catastrophes pour catastrophes à son esprit peu ouvert à de tels changements rapides. La modernité, ça il voulait, mais de là à accepter le paranormal. L'épisode avec le Chien des Baskerville l'avait quasiment déridé, mais après avoir connu la vérité, ça n'avait fait que confirmer ses soupçons. Il nota que ses manières ne plaisaient pas à grand monde, mais depuis quand les gens l'appréciaient de toute manière ? Il n'y avait que Watson et encore c'était parce qu'il se comportait légèrement mieux en sa présence qu'il ne le faisait maintenant. Il rangea aussi sa pipe. Il faisait trop froid dans ce monde là pour fumer.

La femme s'agita. Nouveau siècle. Pourtant, mais dans son siècle les femmes commençaient déjà leur rébellion. Ces choses idiotes aux sentiments aiguës ne pouvaient que lui déplaire. En la voyant piétiner le sol, il grommela.


« Continuez comme cela et il n'y aura plus rien à trouver bon sang ! Les lieux parlent d'eux-même. Évitez pour tout l'or du monde d'en abîmer les preuves. S'il me faut oeuvrer pour ce genre d'élucubrations, faites-moi la grâce de ne pas compliquer mon travail avec votre manque de discernement. »

Il n'avait bien entendu accordé que très peu d'attention au long discours de Nymphadora. Il n'en avait cure de ce qu'elle pensait de lui ou de ses méthodes. Ce qu'il voyait par contre, c'était que ces gens détruisaient ce qui pouvait lui être utile. Sans plus leur accorder d'attention, il écouta plus ou moins Hook en se dirigeant dans la direction donné, mais en s'attardant avant à tout ce qui se trouvait sous son nez. Tout.

Il leva la tête vers les chalets, sa destination. Déjà, il ne faisait plus attention à rien, et l'existence de compagnon d'infortune n'était plus un fait dans son esprit. En mode enquêteur de talent, il sentit son coeur se mettre à battre un peu plus fort. Le jeu avait recommencé. Après des années et un échec cuisant, il reprenait du grain. Il avait sa trousse avec lui, le seul problème: il faisait froid. Il avait pris un manteau – parce qu'il en portait toujours – mais pas assez chaud. Pourtant, il ne laissa aucune plainte lui échapper. S'il était du genre à marmonner contre l'incapacité générale des êtres humaines – des femmes en particuliers – il n'était pas du genre à geindre sur son sort. S'il lui fallait se gripper, mourir ou geler, tant pis. Il avait la fierté victorienne dans le sang.

Après avoir vérifié tout autour de lui d'une façon qui pouvait être étrange, se jetant sur le sol, sortant sa loupe au besoin, vérifiant les réverbères, les traces de pas – s'il y en avait – pestant contre celles qu'avaient fait ses compagnons, repassant dans les siennes pour tenter de sauvegarder le plus de terrain possible, il finit par décréter mentalement que cet endroit avait été assez fouillé. Direction maintenant: les chalets. Il avait bien l'intention de regarder à nouveau derrière ses compagnons. Ces gens-là récolterait quelque chose, sûrement – peut-être – mais il était certain qu'il ne ferait guère attention aux détails les plus minimes. Après tout, la distance entre deux traces de pas pouvait révéler la grandeur des gens qui avait piétiner la neige...


« Pauvres idiots stupides. »

Dit-il pour lui-même alors qu'il s'était éloigné d'eux, approchant des chalets. Pour le moment, il n'avait pas encore l'intention de poser des questions. Il préférait vérifier et calculer, regarder, observer. Écouter les bruits qu'il y avait autour, mais les gens ne l'intéressaient pas. Pas encore. Il irait lorsqu'il serait certain que la première étape était terminée. Ensuite il ferait avec la diplomatie.

_________________
-Administrateur PNJ-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Dim 02 Jan 2011, 21:36


A

h ! Le pays de Noël !

La neige, les jolies petits flocons, le doux vent de l'hiver, les guirlandes scintillantes, les boules colorées, les lut... Les lutins ?! A cette vue, le visage de Logan eût un léger mouvement de recul. Si jamais tout ce cirque était un canular, c'était quand même vachement bien fait, bravo la production...

Mais voilà que le capitaine Hook les rappelait à leur mission : trouver la maison du Père Noël. Visiblement, il prenait son rôle de meneur d'équipe à cœur puisqu'il alla jusqu'à leur indiquer les directions qu'il devait prendre chacun respectivement. Il lui donna l'Ouest. Ainsi soit-il, capitaine. Calant son cigare entre ses lèvres, Logan s'éloigna avec son flegme légendaire, ne s'occupant pas vraiment de ses partenaires d'aventure... Il les aperçut cependant se diriger vers les habitations principalement. Très peu pour lui.

En bon homme de la nature, Logan se retira à l'orée d'une épaisse forêt bordant le lieu... Il se retrouva bientôt entouré par d'immenses sapins, et surtout, par le silence...

Bordel... La nature, y a que ça de vrai.
Le grand air, la fraîcheur, les étoiles, ça ressemble au Canada... Y aurait pas ces p*tains de musiques nasillardes, je m'installerai bien ici... Un sac à dos, un cigare et une bière, la nature sauvage et moi. Le pied.

Il aurait pu continuer un moment son monologue dans le vent sur la belle nature, mais un bruit le perturba. Son ouïe étant particulièrement développé, il entendit distinctement un cerf raire. Hé, mais, c'est pas les bestioles du Père Noël ça ? Logan accéléra rapidement pour trouver la source du bruit, et peut-être l'attelage -et avec beaucoup de chance- le bonhomme à sauver à côté...

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Elémentaire, mon cher
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : partout, ici et ailleurs
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: + ∞ $
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Mer 05 Jan 2011, 21:06

    Tandis que vous partez chacun de votre côté, choisissant les voies qui vous semblent les plus à même de vous apporter des informations dignes de ce nom, quelque chose d’étonnant se passe : voilà que la neige du village de Noël diminue de volume. Non, vous ne rêvez pas, vous qui êtes restés dehors (Wolverine et Sherlock) : la neige est bel et bien en train de fondre ! Les traces de pas qui étaient jusqu’alors bien visibles s’estompent peu à peu…
    Vous qui êtes entrés dans des chaumières (Tonks et Hook), vous sentez soudainement les lutins devenir anxieux. Ils vous regardent, l’air affolé. On dirait qu’ils vous craignent alors que vous les avez à peine interrogés jusqu’à présent ! Les voilà bientôt qui courent en tous sens, jusqu’à vous donner le tournis !
    Tout cela n’est pas normal, décidément !

      Ordre de passage :

      Hook : dans la chaumière où tu te trouves, les lutins semblent devenir enragés. Aucun n’a répondu à tes questions et ils n’ont pas l’air de vouloir le faire. Après avoir fait plusieurs tentatives de négociations, tu te bats contre eux, leur petite taille te rappelant fortement celle des enfants perdus. Mais ils sont nombreux et organisés. Tu reçois des projectiles dont tu ignorais qu’ils pouvaient servir d’armes. Une boule de Noël piégée éclate sur ton crochet et tu prends conscience que cette fête n’est plus ce qu’elle était. De rage (ben oui, ils auraient pu griffer ton beau crochet), tu renverses la table devant toi et menaces les lutins. L’un d’eux t’insulte alors et te crie qu’il n’a rien à dire à quelqu’un qui ne croit pas au Père Noël. Tu te décides à fuir, pour éviter de finir avec un deuxième crochet. Tu te rends à l’endroit du rendez-vous convenu avec les autres.

      Wolverine : tu as rejoint le renne au nez rouge qui, bizarrement, a l’air de… oui, de pleurer. Autour de toi, la neige fond à une vitesse incroyable. Les lumières que tu voyais un peu plus loin te semblent rougeoyer et l’ambiance même de Noël qui régnait partout disparaît petit à petit. Le renne n’a pas l’air blessé, mais il semble perdre de ses forces. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la balade dans la nature aura été courte ! La demi-heure de recherche ne s’est même pas encore écoulée que déjà tu sens d’instinct qu’il te faut retourner d’urgence au lieu de rendez-vous. Bredouille ? pas pour autant. Car tu as pu observer suffisamment les environs pour repérer une maison, un peu à l’écart du village, qui est plus grande que les autres. Oh, et puis, tu ramènes un renne, aussi, dans le pire des cas, vous ne mourrez pas de faim.

      Tonks : mais ils sont fous ces lutins ? Tu les avais pourtant approchés avec la plus grande diplomatie, tu venais en paix… Et ils se sont mis, d’un seul coup, à te regarder bizarrement. Il y en a même deux qui t’ont poursuivie avec un couteau à pain et une guirlande lumineuse détraquée ! Bien décidée à ne pas te laisser faire, tu prends de la hauteur et tu dégaines ta baguette. Tant pis pour le passage incognito. Tu te contentes de lancer des sorts mineurs pour ne blesser personne (car tu as un cœur ^^) et tu finis par stupéfixer un vieux lutin que tu emportes sous ton bras en prenant la fuite : eh oui, un escadron d’autres lutins te chasse de la pâtisserie. Toi aussi, tu rejoins le lieu de rendez-vous, où se trouvent déjà Hook et Wolverine.

      Sherlock : tout ce boucan te dérange. Toi qui inspectais tranquillement les lieux, voilà que tu as trouvé une empreinte de pas qui ne correspond pas à la pointure de la multitude d’autres traces que tu as pu voir jusqu’ici. L’empreinte d’un être humain, à coup sûr. Mais quand tu te penches pour la regarder de plus près, la neige se met à fondre à toute vitesse, empêchant toute analyse complète. Pour ton esprit rationnel, tout ça doit nécessairement avoir une explication logique. Mais tu n’en trouves pas. Les trente minutes se sont écoulées et tu rejoins les autres en réfléchissant.


    Pour faire simple : vous vous rejoignez au fur et à mesure et vous échangez ce que vous avez découvert.
    On fait deux tours directement, en gardant le même ordre de passage. Vos découvertes vous guideront vers la grande maison qu’a aperçue Wolvy. Vous y amenez le renne et le lutin stupéfixé. Dans la maison, vous interrogerez votre otage et l’animal.


_________________
Il y a des questions qu'il vaut mieux ne jamais se poser...
Du genre qui suis-je, où vais-je, quel temps il faisait avant le Big-Bang et qui paie la prochaine tournée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Jeu 06 Jan 2011, 01:39

    Face à ces gnomes qui jouaient des musiques de Noël en reprisant des chaussettes de Noël et en préparant des jouets pour Noël, Hook avait des envies de vomir. Tout ça lui rappelait tellement des enfants qu'il sentait son crochet le démanger... pourtant, soit dit tout à fait entre nous, un crochet en acier massif, en règle générale, c'est légèrement insensible. Les yeux havane du Capitaine passaient d'une table à une autre. Ces couleurs partout, ça lui donnais le tournis. Il n'y avait rien ici de suffisamment sombre pour s'y raccrocher. C'était comme avoir le mal de mer sur la terre ferme. Une horreur véritable.

    Et voilà soudain qu'un gnome près de lui stoppa son travail. Hook ne lui avait pourtant rien vomi dessus et il avait été poli jusqu'à présent. Sans doute la petite chose insignifiante allait-elle répondre au grand Capitaine.


    "Alors, petite chose, vous êtes quoi ? Vous travaillez pour le Père Noël ? Où puis-je trouver votre patron ?"

    Des questions simples et précises, ne demandant pas de longues réponses. On ne sait jamais : on peut parfois tomber sur des caractères bien trempés qui vous crachent au visage parce que vous leur avez demandé l'heure. Mieux valait prévenir que guérir.
    Le gnome hocha la tête un instant. Il avait donc un cerveau si petit que ces trois minuscules informations que lui demandait le pirate ne pouvaient y tenir ? Le lutin releva son long nez et regarda James. Il ne dit rien, mais il n'avait pas l'air des plus accueillant. Un instant plutôt, Hook l'aurait pourtant bien imaginé chanter "je suis un joyeux lutin perlimpimpin perlimpimpin" mais là... tiens, d'ailleurs, la musique des autres avait cessé, elle aussi.


    "Ecoutez, je viens de loin et c'est une longue histoire, mais il faut me dire où je peux trouver le Père Noël, c'est très important..."

    Le ton doucereux qu'avait employé le Capitaine avait toujours fait des merveilles au sein de son équipage. Mettre les gens en confiance pour mieux les sabrer dans le dos ou dans la nuque, voilà ce qu'était la vraie stratégie. Avec un sourire qu'il essayait de ne pas rendre trop carnassier, Hook parlait encore au gnome le plus proche de lui, quand il sentit soudain quelque chose passer à quelques centimètres de son visage. Se relevant prestement, le Capitaine fronça ses épais sourcils en voyant nombre de ces petits êtres avec un air plus agressif que des enfants perdus face à ses pirates. Dégainant son sabre, Crochet tenta encore une dernière négociation :

    "Par le serpent des sept mers ! Ne m'obligez pas à vous réduire en chair à canon, les enfants..."

    Il était seul contre tous... combien étaient-ils ? vingt ? environ vingt-cinq, peut-être... des demi-portions, voire des quarts de portion... disons qu'il était seul contre cinq ou six hommes au total. Le sabre au clair, le Capitaine était prêt à trancher du lutin. Le crochet rutilant brandi à hauteur de tête, Hook s'apprêtait à laisser une dernière chances à ses assaillants, mais une boule de Noël rouge écarlate, lancée de quelque part sur la droite, atterrit pile sur le crochet luisant, explosant en mille et un éclats de... de verre ? Hook n'en savait rien. En tout cas, le rouge vif de l'objet ne laissait rien présager de bon et James serra les dents. Qui avait osé décréter que Noël était une fête familiale, où tout le monde était heureux et gentil, hein, qui ? D'un coup de pied, James renversa la table la plus proche, créant ainsi un rempart pour contrer les petites choses grouillantes qui s'armaient d'objets divers avec la très ferme intention de les jeter sur le pirate. L'un d'eux osa même parler :
    • "Fichez le camp, vermine, on n'a pas besoin d'un incrédule ! Vous venez ici avec l'air de vouloir parler en paix, mais on sait très bien que vous ne croyez pas au Père Noël ! Et c'est à cause de gens comme vous que tout ça va disparaître !"

    Outre l'aspect nasillard de cette horrible voix, Hook crut comprendre qu'il n'était pas le bienvenu ici. D'ailleurs, les boules de Noël qui arrivaient sur lui le lui disaient aussi. Quelques coups de sabre purent éviter le pire, mais bientôt, le vieux requin dut battre en retraite.

    Marchant à reculons, toujours en fendant les airs de sa lame, il retrouva la porte et sortit prestement, presque honteux, mais aussi entier que possible. Il lui serait loisible par la suite de créer sa propre version de l'incident. En attendant, l'homme marcha, sabre toujours dégainé, vers l'endroit où la chaussette les avait amenés au début. Les autres arriveraient. Et là, il serait encore temps d'inventer quelque chose de plausible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Sam 08 Jan 2011, 22:07


I

l entendit à nouveau le cerf et accéléra le pas jusqu'à se retrouver dans une toute petite clairière... L'animal était là, seul, et la tête basse... Bizarre, c'était plutôt fier normalement comme bête. Avec précautions, il s'approcha encore un peu, il ne souhaitait pas l'effrayer et le perdre de vue. Mais bien vite, il se rendit compte que le cerf n'avait nullement l'intention de fuir et qu'il... Il pleurait ? Ça peut pleurer ces trucs ? Fronçant les sourcils, il tendit lentement la main vers le museau du cerf pour essayer de le rassurer, alors peut-être qu'il le conduirait auprès du reste du troupeau (ça vit bien en troupeau, hein ?).

Sa main se posa sur le haut de sa tête avec douceur, et c'est à ce moment qu'il put sentir nettement que l'animal s'affaiblissait à grande vitesse... Malade ? Empoisonnement des reines pour piéger le Père Noël ? Les idées se bousculaient dans la tête de Logan (si si), si bien qu'il ne se rendit compte que tardivement que le décor changeait également. La neige fondait de manière rapide, mais dans le genre grosse canicule de fou ! Un peu troublé, il observa tout autour de lui et remarqua enfin la dégradation générale de l'ambiance... Vraiment étrange...

Bordel... On va bientôt basculer dans Halloween

Bon, réfléchissons avant de faire une connerie...
Il ne voulait pas trop s'éloigner de la bête, elle avait l'air faible et il ne voulait pas qu'elle se fasse bouffer pendant qu'il faisait une ronde. Glissant sa main sur la croupe du renne, il le poussa légèrement, et c'est docilement bien que lentement qu'il se laissa porter par ce mouvement et se mit en marche. Bah... Peut-être que les autres se foutraient de sa gueule, mais c'était tout ce qu'il y avait dans le coin d'intéressant. Et il ne tenait pas à rester dans une forêt qui fond, ça mouille quoi m*rde...

Allez mon vieux, on va au vil...

Village ? Oui, mais son attention venait d'être détournée. Une maison ! Assez grosse en plus... *Je me fais vieux, j'l'avais même pas vu celle-là...* Il n'avait pas le temps d'aller l'explorer lui-même, mais il pourrait toujours tenir les autres au courant. Ils aviseraient. Direction le point de rendez-vous avec la bestiole, la grande classe pour le loulou sauvage... De loin, il aperçu Crochet(nounet) et esquissa un sourire embarrassé. Mais bon, au moins lui il ne revenait pas les mains vides mrgreen

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Dim 09 Jan 2011, 23:15

A peine Tonks eut elle fait quelques pas, que quelque chose changea. Quelque chose dans l'air peut-être. Dans leurs regards, très certainement. Du coin de l'oeil, elle capta un mouvement, et eut le reflexe de se pencher en avant, évitant ainsi une lame qui lui était destinée et qui alla se ficher dans le mur opposé. Surprise, elle se redressa, et regarda le lutin 'lanceur de couteaux'. En entrant, elle n'avait vu que les deux pâtissières. Mais en réalité, ils étaient bien plus nombreux, une quinzaine au moins, leurs regards braqués sur elle. Elle leva les deux mains en signe de paix.

- Je ne vous veux aucun mal, je vous assure. Vous ne m'avez rien fait, je n'ai absolument pas l'intention de vous blesser.

Elle regarda chaque lutin pour les convaincre de sa bonne foi et sourit. Elle sentait toujours de l'animosité contre elle, mais la tension diminuait. Lentement, elle fit un pas en avant, pour prendre la place qu'on lui avait indiqué, et reprit la parole.

- Je ne vais pas rester là très longtemps, ne vous inquiètez pas. Dans quelques minutes, je ne vous embête plus et vous ne me reverrai pas. Je cherche juste à comprendre ce qu'il est arrivé au Père Noël.

Si les lutins semblaient prêts à la laisser en vie quand elle avançait vers eux, ils changèrent rapidement d'avis. A la mention du Père Noël, la plupart des lutins se mirent à crier, et à courir d'un endroit à l'autre de la boutique. Tonks les suivit des yeux, sans comprendre et avança d'un nouveau pas, espérant les calmer par quelques paroles apaisantes. Quand deux d'entre eux se mirent devant elle, elle se figea... et commença lentement à faire machine arrière. Doucement, lentement, elle recula, croisant les doigts pour n'entrer dans aucun d'entre eux. Mais plus elle reculait, plus les deux autres avançaient, la menaçant d'un couteau à pain et d'une guirlande électrique en mauvais état.

C'est quand elle vit le couteau voler dans sa direction, qu'elle se décida à sortir sa baguette. Elle s'écarta de justesse pour l'éviter et constata, en se retournant vers la porte qu'elle était cernée par les lutins les moins paniqués. A grands renforts de Stupéfix, elle réussit à se frayer un chemin vers la sortie et se pencha simplement pour ramasser un de ses adversaires avant de quitter la boutique.

Dans ses bras, le lutin, porté comme un bébé, était bien inconscient de ce qu'il se passait autour de lui. Tonks lança par dessus son épaule un sort pour rompre les sortilèges qu'elle avait lancés, afin d'annuler les effets de paralysie et se mit à courir. Se faisant la réflexion que la neige disparaissait à vue d'oeil, elle courut à vive allure. Glissant magistralement -maudites chaussures- , elle parvint de justesse à ne pas tomber et rejoignit Hook et Wolverine.

Elle arrêta de courir, rangea sa baguette dans sa poche arrière et regarda derrière elle, constatant que personne ne l'avait suivie. Souriant, elle reprit son souffle et regarda Hook.


- Ils sont fous les gens d'ici! Ils ont essayé de me découper dès que j'ai dit "Père Noël" 

Elle reprit sa respiration une nouvelle fois, et se souvint de son 'colis'. Elle l'écarta d'elle et le regarda.

- J'en ai amené un... Il avait l'air d'être le chef... Peut être qu'il pourrait nous aider...
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur NJ
Cowabungaaaa!
avatar

Nombre de messages : 1374
Localisation : Partout et nulle part à la fois.
Humeur : Dépend des membres
Date d'inscription : 13/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 185 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Ven 14 Jan 2011, 19:34

Sherlock regardait autour de lui, toujours aussi attentif aux moindres détails. En même temps, son attention s'évanouissait très légèrement, l'homme se questionnant encore sur le sérieux de cette affaire. Jamais, au grand jamais, même pour le chien des Baskervilles, ne s'était-il sentit aussi ridiculement mené en bateau. Il y avait quelque chose sous toutes cette affaire. Premièrement, une chaussette magique, deuxièmement, le monde du Père Noël, troisièmement, ces boulets qu'il devait côtoyer dans le seul but de résoudre une énigme qui n'avait pas l'air d'en être une. La situation aurait pu être légèrement supportable...si un boucan d'enfer n'était pas parvenu à ses oreilles. D'où cela venait ? Il n'en avait pas la moindre idée, mais le village derrière lui semblait devenir le théâtre d'une comédie de mauvais goût. Il fronça les sourcils et grommela.

Comment pouvait-il se concentrer sur l'important quand derrière lui tout semblait fait pour le déranger ? Malgré cette distraction et son agacement qui embrumait sa concentration, il remarqua tout de même, quelque part sur le sol, une trace de pas qui n'était pas comme les autres. Aussitôt remarquer, aussitôt il était quasiment dessus à l'analyser.

Il allait en mesurer la largeur lorsque la neige se mit à fondre. D'abord incertain de ce qui se passait, puis sceptique, puis frustré. Il se redressa et jeta un coup d'oeil autour de lui. La neige était bel et bien en train de fondre tout autour de lui. Son esprit tenta d'y trouver une explication logique. Après tout, avec la technologie d'aujourd'hui, peut-être quelqu'un avait-il pu réussir à réchauffer le sol sous cette couche blanche ou bien quelqu'un avait fait en sorte qu'une certaine toxine résiduelle s'était attaqué à la neige par la voie des airs. Il y avait trente-six possibilités, toutes plus folles les unes que les autres, mais qui étaient tout de même à prendre en compte. Ce qui ne facilitait guère sa tâche malheureusement. Un coup d'oeil sur sa montre à gousset lui annonça qu'il était temps de revenir parmi ses compagnons. Soupira, il fit demi tour, son regard farfouilla sans grand espoir de trouver quelque chose, mais plutôt par habitude.

Lorsqu'il arriva enfin au même niveau que ses partenaires d'infortune, il haussa les sourcils. L'attendait alors un spectacle des plus inédits. Un renne suivait le dénommé Wolverine, un nain était le trésor de cette femme et le Capitaine semblait avoir rencontré quelques problèmes. Il se dit alors que son escapade à lui avait été de loin la plus calme. Il jeta un regard à Nymphadora lorsqu'elle prit la parole.


« Il est facile de conclure que nous ne sommes pas les bienvenus et par le fait même que ce village cache une information dont nous avons besoin. »

Il rangea sa montre dans l'une de ses poches, puis balaya cette troupe étrange du regard.

« Qu'avez-vous trouvé, vu, entendu sinon ? »

_________________
-Administrateur PNJ-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Mer 23 Fév 2011, 21:31

    Arrivé au lieu de rendez-vous avec les autres, James avait eu l’impression très désagréable de s’être complètement planté quelque part, mais il ne parvenait pas à savoir ce qu’il s’était passé exactement. Il s’était passé quelque chose que le Capitaine ne comprenait pas. Il avait eu beau retourner la question dans tous les sens, quelque chose lui avait échappé.
    Mais voilà que les autres arrivaient déjà, à commencer par le type baraqué qui revenait avec une espère d’animal cervidé. Un cerf, un caribou ou autre chose. Hook n’était pas terriblement calé dans les domaines animaliers.
    Après lui, c’est la fille aux cheveux roses qui revenait, avec un nain sous le bras. Un nain paralysé, visiblement. Ah non, il remuait un peu. Mais apparemment, la fille l’avait un peu sonné. James regarda le lutin, puis la fille, puis porta à nouveau les yeux sur le type baraqué. Oh, puis sur Holmes, aussi, qui venait de les rejoindre.


    "On n’a qu’à le faire payer pour les autres !" Le Capitaine brandissait déjà son sabre en direction du nain.

    C’est le moment que choisit Holmes pour lancer une première hypothèse qui semblait tenir la route. Avant de poser des questions. Des questions qu’il n’était pas en droit de poser, aux yeux de James, puisque le chef, c’était lui.
    D’un air très supérieur, le Capitaine toisa Sherlock et renifla bruyamment, avant de reprendre :


    "Nous avons un animal et un gnome. Vu le monde dans lequel on se trouve, je mettrais mon autre main à couper que le caribou peut nous fournir des informations essentielles. Pour les gnomes, apparemment, ils ne supportent pas qu’on ne croie pas à leur Père Noël."

    Hook avait les sourcils froncés et regardait ses compagnons d’infortune. Ils avaient été embarqués dans une histoire très étrange, en réalité. Même pour un homme ayant vécu des années au Pays Imaginaire, tout cela était terriblement bizarre. Difficile à croire, même.
    James posa les yeux sur Wolverine, puisqu’il était le premier à être arrivé ici après lui.


    "Qu’avez-vous à nous dire ? On interroge votre Bambi puis on le rôtit à la broche ?"

    Cela ne devait pas être mauvais, si ? Et puis, le gnome, s’ils pouvaient tous se venger sur lui et lui faire passer le goût du bretzel de Noël, tout serait beaucoup plus simple. Hook ne comptait pas s’encombrer de ces deux fardeaux. Et si cela signifiait qu’il devait les étriper lui-même, il le ferait.


[C]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Mer 02 Mar 2011, 14:17


L
e drôle de capitaine semblait avoir le coup de crochet facile, car à peine tous réunis il semblait avoir la claire intention d'éventrer le gnome ramené par la punk. Sans mentir, Logan n'était pas foncièrement contre. La dentelle, très peu pour lui, et ce serait un juste châtiment pour l'accueil moisi qu'on leur avait fait. Apparemment, les petits remuants avaient essayé de faire du mal à la fille... Il n'était pas un expert de la galanterie, mais boxer une femme, c'était quand même moche. Le gars à la pipe nota très justement qu'ils n'étaient pas les bienvenues...

*Bravo, Einstein*

S'ensuivit une question cette fois-ci judicieuse : qu'est-ce qu'ils avaient appris de ces trente dernières minutes de bonheur ? Logan allait parler, mais la bestiole affaiblie s'agita à ses côtés. Il dû faire preuve de toute la douceur dont il était capable pour la calmer. Un grand coup sec derrière la nuque aurait certes était efficace, mais moins constructif dans leur affaire. Le capitaine s'adressa à lui, causant rôti. Wolverine arqua un sourcil et fit s'avancer légèrement le cerf, qui avait l'air tout sauf en confiance. Timidité ? Logique...

Il était en train de chialer au milieu d'une clairière. Tout était en train de fondre autour de nous en même temps, ça devenait carrément glauque. Si tu veux causer à un dépressif, à toi l'honneur, cap'taine...

Il sortit un cigare (ça fait remonter les souvenirs) mais le tabac n'avait pas supporté l'humidité et refusait de s'embraser. Connerie de pays. Il jeta son précieux d'un geste furieux, avant de souvenir de la maison. Encore un peu, et il zappait sa plus importante "découverte".

De là où j'étais on pouvait voir une maison aussi. Plus grande que les autres. J'pouvais pas y aller avec le mourrant là, mais on devrait aller y jeter un oeil quand même.

Et voilà, il avait fait son office, ses compagnons pouvaient joyeusement débattre là-dessus. Du coin de l'oeil, Logan observa le nez quasi-immobile. Elle devait avoir le poing sacrément solide la punk pour l'avoir aussi bien assomé... Mais il avait pas de marques de coup. Bizarre... Et intéressant, surtout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Mer 02 Mar 2011, 15:50

La réflexion sur le nain ne lui plu que moyennement... Elle lança le regard le plus noir possible au capitaine, le défiant de faire un pas vers elle. Il valait mieux qu'il ne s'en prenne pas au gnome, parole de Tonks. Elle ne lui laisserait même pas le temps de dire Quidditch … Holmes prit la parole et elle se détourna un peu, mettant le nain à l'écart. Elle l'avait amené pour avoir des explications, et il été hors de question de lui faire le moindre mal. Et que les deux autres ne s'y mettent pas eux aussi...

La mention de l'animal la fit marquer un temps. De quel animal parlait il? Elle chercha un peu et vit le cerf. Avec un sourire émerveillé, elle s'approcha de lui. Elle retint de justesse un « comme il est mignon », en se souvenant de l'âge qu'elle avait et se mit à le caresser. Écoutant les explications sur sa rencontre avec Mr Muscle, elle ajusta le nain sur son bras, et se mit à parler au cerf.


- Et bien alors? Qu'est ce qu'il t'arrive? Si c'est pour la neige, ne t'en fais pas, on va arranger ça. Et tu ne finiras pas non plus en rôti. C'est promis. Je ne le laisserai pas faire.

Elle se redressa et les regarda tour à tour. Elle repéra le regard en coin de Mr Muscle et se figea, se répétant mentalement de ne pas sortir sa baguette, de ne pas faire un seul geste dans sa direction. Elle sourit et expliqua.

- Moi je n'ai pas trouvé grand chose hormis une patisserie très mignonne. Une petite maison qui sentait bon et qui …. oui... enfin bref. Donc je suis entrée et deux petites dames m'ont invitée à entrer... Et on m'a lancé un couteau dessus dès que j'ai dit « Père Noël »... Après ça, ils ont essayé de me tuer. Alors j'en ai amené un avec moi... J'espère que je ne lui ai pas trop fait mal quand même, le pauvre...

Elle lui sourit en le regardant. Elle releva les yeux sur le Capitaine et reprit la parole.

- Ils ne m'ont fait aucun mal. Ils ont juste été effrayés de me voir débarquer. C'est tout. Et le cerf n'a pas essayé d'attaquer ou de blesser … Elle regarda Wolverine... Enfin de vous blesser... Désolée, je ne connais pas votre nom... Enfin bref. Tout ça pour vous dire que nous ne ferons de mal à personne. Ce n'est pas notre monde ici. Ils étaient là avant nous. Vous ne toucherez ni à l'un, ni à l'autre.

Elle marqua un temps, avant de retrouver son sourire.

- Sinon, qu'est ce qu'on fait maintenant, chef?
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur NJ
Cowabungaaaa!
avatar

Nombre de messages : 1374
Localisation : Partout et nulle part à la fois.
Humeur : Dépend des membres
Date d'inscription : 13/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 185 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Mer 02 Mar 2011, 20:44

Cette bande de...Sherlock garda son sang-froid légendaire, en tentant plutôt d'analyser leurs problèmes plutôt que de porter attention aux avis et autres imbécilités de ces gens avec qui il devait résoudre une énigme. Ce n'était pas simple de travailler en équipe, surtout avec eux, et il était bien sur le point d'abandonner le tout. Simplement par exaspération et désespoir total. Il secoua la tête, se demandant bien où est-ce que ça allait les mener. Étaient-ils tous assez intelligents pour que leurs pas avancent plus que deux par deux ? Il se le demandait vraiment. Son regard se posa sur l'animal et il se permit une petite observation régulière, puis son regard bifurqua le nain stupéfixié. Cette femme ne pouvait pas l'avoir blessé à main nu. Impossible. Pas assez forte. Elle ne doutait pas de sa force physique, mais c'était génétiquement prouvé et même s'il ne s'agissait que d'un nain, quelque chose avait du l'aider. Quant à savoir quoi.

« Cette femme a au moins raison sur un point. Vos réactions de brutes quant à la violence face à ces gens n'est nullement nécessaire et révèle bien plus sur vous que vos recherches infructueuses. Surtout que nous attarder à toutes vengeances ne fera qu'égrainer ce qui nous reste de temps. Nous ne savons pas ce que nos ennemis veulent de notre cible, ni s'ils n'ont pas dans l'idée de l'éliminer pour de bon. Vos enfantillages ont des risques de faire échouer toute l'opération. »

Son ton sec et froid n'avait rien à voir avec le fait que lui-même avait eu bien des problèmes. Celui qui l'agaçait le plus en ce moment, c'était la perte de temps inutile qu'il devait souffrir pour des hommes qui ne répondaient à la violence que par la violence. C'était d'un pathétisme tellement immense qu'il les plaignait presque. Il avait défendu Nymphadora à contrecœur, mais en même temps, elle avait eu totalement raison. Alors femme ou non...tant pis.

« La seule idée qui puisse faire avancer quoi que ce soit est celle de Wolverine... » La mort les avait tous présenté et la mémoire étant sa meilleure qualité... « Cette maison n'est pas à la porte à côté. Déjà que nous nous encombrons d'un homme de petite taille et d'un animal, si nous voulons terminer notre investigation avant la nuit, il serait temps d'y aller. »

Il grimaça.

« En cela bien sûr, si vous êtes d'accord...capitaine. »

Il allait en grincer pour le reste de ses jours.

_________________
-Administrateur PNJ-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Elémentaire, mon cher
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : partout, ici et ailleurs
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: + ∞ $
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   Mer 13 Avr 2011, 15:04

[hj : sorry pour le retard :s]

    C'est pas tout ça, mais ce n'est pas le moment de se disputer pour rien. Il est évident que Hook et Wolverine ont des méthodes moins douces et moins diplomates que celles de Tonks, mais on fait avec. Holmes a beau être un fin observateur et analyste, tout ça commence à lui sortir par les trous de nez.

    Finalement, Sherlock lançant la meilleure idée du moment, le groupe se met en route pour aller jusqu'à la grande demeure, emmenant le renne et le gnome. Une fois à l'intérieur, vous découvrez une sorte de château où tout est taillé, sculpté dans la glace. C'est superbe, mais il caille un peu quand même.
    Vos deux otages vous le confirment, il s'agit bien de la demeure de Papa Noël.


      Hook : tu as pris la tête de l'expédition, il faut assumer. Après interrogatoire complet des deux otages, c'est parti pour l'exploration du château. Tu décides de rester groupés et ordonnes que tout le monde se trouve une arme, au cas où.

      Wolverine : tu regardes bien dans tous les coins et recoins, à la recherche d'indices. Dans les cuisines du château, la classe, y a de la bouffe partout. Et un nain qui pleure. En le secouant un peu, il te révèle qu'il peut vous conduire auprès du père Noël, qui est très malade.

      Tonks : suivant le nain-cuistot, vous voilà dans la chambre du père Noël. Il a perdu au moins 120 kilos depuis la dernière fois que tu l'as vu. Il est tout pâle et il ressemble plus à une planche à repasser qu'à un gros bonhomme jovial. Tu le questionnes un peu et, l'oreille contre sa bouche, tu comprends qu'il est si mal en point parce que de moins en moins de personnes croient en lui. Qu'à cela ne tienne, à vous quatre vous pouvez sans doute l'aider à aller un peu mieux !

      Holmes : tu es vraiment tombé bien bas, dans cette aventure. Ce maigrichon qui demande de croire en lui, ça n'a rien de très rationnel. Tu ne sais pas trop comment il faut s'y prendre pour croire en une légende, au fond, mais il faut essayer. A tout prix. Car selon ce que tu sais des légendes, il y a toujours un fond de vérité et si le père Noël disparait, ce serait, logiquement, une catastrophe.


Après cela, vous pouvez poster une deuxième fois, dans le même ordre, pour clore le topic. Vous sauvez le barbu de votre côté, l'autre groupe alimentera la croyance de l'autre et tout ira bien Smile

_________________
Il y a des questions qu'il vaut mieux ne jamais se poser...
Du genre qui suis-je, où vais-je, quel temps il faisait avant le Big-Bang et qui paie la prochaine tournée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christmas World [intrigue : Tonks, Hook, Holmes, Wolverine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Merry Christmas!!
» Résumé de l'intrigue
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: Ailleurs :: 
Ailleurs
-
Sauter vers: