AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]   Jeu 01 Mar 2012, 23:36

edit


Dernière édition par Cara Mason le Mer 16 Mai 2012, 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]   Ven 02 Mar 2012, 02:57

La matinée avait agréablement débuté pour Adam. Quoi de mieux en se réveillant que de trouver du thé déjà infusé qui n'attendait que lui, puis de prendre un bon bain qui ma foi avait le mérite de délier des noeuds vieux de quelques siècles. Traitez-le de coquet, mais Methos aimait prendre soin de son corps ainsi que bien paraître devant les autres. Il ne suivait peut-être pas la mode en matière de vêtement, mais son apparence était toujours bien soignée et présentable. Il était totalement hors de question pour lui d'être moindre ou de paraître laid. Il tenait tout de même à son image publique. Mis à part ce léger relent narcissique, travailler comme conseiller à la mairie ne lui permettait pas de passer outre ce détail.

Pour son propre plaisir et sur l'excuse qu'il devait sentir bon, Adam resta plus d'une heure dans l'eau qu'il réchauffait de temps à autre, profitant d'un moment calme de solitude. Même si cette dernière pouvait peser sur l'épaule d'un Immortel, Adam l'appréciait encore de temps en temps. Oh évidemment ce n'était pas souvent, il était un parasite à êtres humains pour avoir de la simple compagnie, mais de petits moments ainsi le rendaient de bonne humeur.

Couché dans le bain, il regardait la pomme de douche en se remémorant quelques souvenirs. Pauvre position direz-vous pour ce genre de pratique, mais Methos ne se préoccupait pas de ce qu'il pensait selon la position qu'il arborait. Il pouvait bien penser à l'époque de Byron dans son bain que ça ne changerait rien. Un peu malsain peut-être, mais à son âge, on ne se préoccupait plus de grand chose.

Lorsqu'il se releva enfin, il était frais et dispo avec en bonus une bonne humeur rayonnante. Il enfila un pull, un pantalon serré, puis son manteau dans lequel son épée était « disparue ». Il mettait toujours la même chose, c'était moins compliqué pour le lavage...

Sortant quelques heures plus tard après un bon livre, un peu de paresse devant la télé et un repas de roi, il quitta son appartement pour aller déambuler dans la ville. Il n'avait aucune destination précise, il n'avait pas de besoin. Il désirait simplement marcher. Après son aventure de bar avec Jennifer, ça faisait encore quelques temps qu'il n'était pas sortit. L'air frais lui fit du bien, la liberté le fit soupirer d'aise. Il n'était pas réellement un homme difficile à combler, on devient parfois moins capricieux – ou plus – en vieillissant. Évidemment, niveau relation, il l'était plus qu'au début de sa vie, mais ce n'était pas de ça dont il était question en ce moment. Il était seul, il était dehors et la vie était belle. Il n'avait plus revu Kurgan, dieu merci, il n'était pas mort depuis, tant mieux. Tout était beau. Il était plutôt rare de le voir aussi positif, mais Adam était heureux.

Alors qu'il passait devant William The Conqueror, pas très bien éclairé à cette heure, il s'arrêta net. Et puis pourquoi pas ? Il adorait la bière et n'en buvait que très rarement maintenant que Duncan n'était plus avec lui. Il s'était étrangement assagit avec le temps, ce qui ne lui plaisait pas tellement.

Poussant les portes du bar, des odeurs familières et des murmures envahirent son cerveau. Oh comme ça lui manquait ces soirées à se saouler pendant des heures – saouler étant optimiste, parce qu'il ne pouvait vraiment se saouler facilement – à discuter, à draguer des femmes ou des hommes – peu importe – en bref, s'amuser, se débaucher et faire le con.

Il alla s'installer au comptoir et commanda une bonne bière. Il n'était même pas rendu à la moitié lorsqu'une femme entra dans le bar et s'attaqua tout de suite à demander des questions au barman. Haussant un sourcil, mais néanmoins amusé, Adam se tourna vers elle.


« Avec des noms comme ça, vous ne les trouverez pas ici. »

Effectivement, de ce qu'il entendait, il s'agissait de nom peu utilisés et surtout assez rare, sauf peut-être Richard, mais il s'agissait bien là du seul. Il fit tourner son banc afin de l'avoir mieux en vue.

« Et ce n'est pas ainsi que vous aurez des informations par ici...c'est un peu agressif comme technique. »

Il eu un sourire amusé.

« Mais vous pouvez aussi aller au 109 rue du Septième Art, c'est un immeuble assez étrange qui regroupe un bon nombre d'énergumènes. Peut-être que vos amis s'y trouvent. Sinon, patientez, ils devraient débarquer dans cette ville tôt ou tard, tout le monde le fait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]   Ven 02 Mar 2012, 22:20

edit


Dernière édition par Cara Mason le Mer 16 Mai 2012, 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]   Sam 03 Mar 2012, 03:45

Adam cru qu'elle était partit dans ses pensées pour y rester, mais elle finit par prendre en compte son existence à nouveau. Ainsi venait-elle donc d'un monde où l'agression était nécessaire. Il regarda l'intérieur de sa bière un moment, en réflexion ou plutôt en fixant un point sans penser à rien. Il finit par relever les yeux.

« Je viens aussi de ce genre d'endroit, ou plutôt j'ai déjà vécu dans ce genre d'endroit, mais croyez-moi, ici, à part la vie de tous les jours et l'ennuie, il n'y a pas réellement d'ennemis à craindre. »

Bon, il y avait bien des gens de dangereux au 109, mais ils n'étaient pas très nombreux et semblaient eux aussi vouloir vivre un peu en paix sans devoir rendre de compte à quelqu'un. Adam ne se sentait en sécurité nulle part, mais il savait que son immeuble était beaucoup moins propice au meurtre ou au malchance qu'ailleurs. Oh d'accord, quand on s'appelait Kurgan il était possible de s'électrocuter à cause d'une machine à laver, mais bon...il fallait vouloir...et aimer ça. Une grimace de dégoût fit son apparition mais ne resta pas longtemps; au moins jusqu'à ce qu'elle parle. Il sortit de ses pensées et haussa un sourcil, surpris. Ainsi donc elle y habitait aussi. Il aurait du s'en douter en fait...elle avait toutes les caractéristiques de quelqu'un habitant au 109.

« Vous y vivez ? Et bien nous sommes deux. Cet immeuble est ma maison depuis plusieurs années et je vous assure, on en voit de toutes les couleurs. »

Elle commanda à boire et il se dit qu'elle devait réellement être désespérée ou bien réellement tenir à eux. Pourtant, en la regardant, elle lui semblait indépendante et surtout solitaire. Il eu un sourire amusé. Il l'était tout autant, ce qui ne l'avait pas empêcher d'avoir des amis. Il devait réellement arrêté ces préjugés de vieillard..

« Si vous cherchez vos compagnons et qu'ils ne sont pas encore ici, j'ai l'impression qu'ils sont restés dans votre monde, peu importe si vous venez d'un autre monde...ou d'une autre époque... »

Il but deux-trois gorgées de sa boisson en regardant du coin de l'oeil deux hommes dans un coin. S'il se souvenait bien d'eux, il s'agissait là des mêmes l'ayant jeté dans le fleuve lors de sa rencontre avec Ianto. Apparemment il n'était pas leur victime aujourd'hui, mais il préférait garder un œil sur eux. Partir un combat dans un bar ne serait sans doute pas aviser...

« Au fait, je m'appelle Adam Pierson... »

Il finit sa bière et en commanda une autre. Son interlocutrice semblait attirer l'attention de quelques imbéciles, mais rien de vraiment urgent à signaler. Ça sentait l'action par ici ou bien Adam s'ennuyait vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]   Sam 03 Mar 2012, 22:48

edit


Dernière édition par Cara Mason le Mer 16 Mai 2012, 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Pierson
En phase avec les Oumpa Loumpa
avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/03/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 455 $
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]   Sam 03 Mar 2012, 23:10

« Je peux comprendre oui... »

Ou du moins il pouvait essayer. Parce que s'il avait été absent, ses compagnons d'armes à lui aurait simplement continuer à dévaster tout ce qui se trouvait sur leur passage, l'accueillant à bras ouvert à son retour. Enfin...aussi amicalement que pouvait l'être un Cavalier de l'Apocalypse. À ce qu'il pouvait entendre, lui et elle ne se trouvait pas dans le même camp. Ou du moins, elle et Methos.

Sa jeune interlocutrice semblait plutôt surprise de voir quelqu'un d'autre de l'immeuble. Adam sourit en pensant que bientôt elle ne pourrait plus être surprise puisque le nombre de gens existant dans cet immeuble et la taille de la ville faisait que se rencontrer n'était pas rare. Adam en avait vu des dizaine aller et venir depuis qu'il était là. Certains étaient restés, d'autres étaient partis faire leur vie ailleurs. La majorité restait. Adam les comprenait. Il était bien ici. Il se sentait relativement en sécurité.

Alors que les murmures immatures des hommes commençaient à prendre une tourne que le gentleman en lui n'appréciait guère, sa compagne de comptoir lui expliquait d'où elle venait et s'il venait de la même place. Il but une gorgée. Ce monde ne lui disait rien. Probablement un monde imaginaire comme celui d'un grand nombre de réfugié. Il n'avait pas été dérogé à son monde pour sa part, il avait vieillit avec lui.


« Non, je ne connais pas le monde d'où vous venez... »

Elle se présenta à son tour et il sourit. C'était un nom court, mais il aimait assez sa sonorité. Au commentaire de sa nouvelle connaissance, il se tourna vers les idiots du coin. Ivres probablement. Dangereux aussi. Il avait l'habitude des bars. Ou du moins il en avait l'habitude. Sa main alla se réfugié dans son manteau et rencontra la forme de son manche d'épée. Il n'avait jamais compris, mais il semblait pouvoir la faire se dissiper à l'intérieur de son manteau et la faire devenir solide à nouveau lorsqu'il en avait besoin. C'était utile vu qu'il se baladait toujours avec elle et qu'une forme étrange sous un manteau était réellement une mauvaise idée de nos jours. Il lâcha néanmoins le manche pour qu'elle disparaisse à nouveau. Pas besoin d'alerter personne, mais il était prêt si quelque chose éclatait.

Un coup d'oeil aux alentours et il se dit que le combat à mains nues serait probablement préférable. Il pouvait se permettre de lancer des chaises et des tables, mais sortir une épée dans ce bar pourrait blesser des innocents.

Oui, il pensait déjà à se battre, parce qu'il voyait les hommes rigoler entre eux, s'achaler, mais surtout, il voyait parfaitement le regard d'un des hommes s'attarder longuement sur lui.

S'ils se levaient, se serait le signe que Cara et lui avait été embarqué dans un combat alors qu'ils n'avaient rien fait pour le causer. Pensant que ça pourrait calmer les choses, il se détourna d'eux pour tourner son attention vers sa bière qu'il cala d'un coup sec. Le bruit d'une table que l'on renverse lui parvint alors.


« Pesante ? Je trouve qu'elle s'est allégée au contraire. »

Voyez le sarcasme dans toute sa splendeur.

« Vous savez, je crois que deux beautés comme nous ne devraient pas sortir seules le soir. »

Lisez sarcasme une nouvelle fois. Adam était toujours de dos à faire ses propres affaires, mais il était facile de voir, à son pied posé sur le sol et son autre le soulevant légèrement, qu'il était prêt pour n'importe quoi voulant tomber sur leurs têtes.

« Bienvenue en Amérique... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]   Dim 04 Mar 2012, 20:16

edit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a pas de fumée sans feu... [Adam Pierson]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a pas de fumée sans feu
» Y'a pas de fumée sans flammes ! [CLOS]
» Il n'y a pas de fumée sans feu ! [Jack et Waka]
» Pas de fumée sans feu [PV Ardwyk]
» Le cake au saumon fumé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: L'immeuble et ses environs :: 
Les environs du 109 : loisirs
 :: Le centre-ville :: Le William the Conqueror
-
Sauter vers: