AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le scientifique et le chasseur [Jack]

Aller en bas 
AuteurMessage
James Watson
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 308
Localisation : Appartement 806
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 250$
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Le scientifique et le chasseur [Jack]   Mar 09 Oct 2012, 20:39

Il y avait des jours comme celui-ci où James n’était pas réellement intéressé à rester à l’intérieur, même si c’était habituellement pour apprendre et élargir ses connaissances. Décidant qu’il pouvait prendre une journée de congé – il avait appris comment monter et démonter un ordinateur la veille seulement – il laissa tomber toute idée d’apprendre à programmer quelque chose. Il détestait les nouvelles technologies, mais puisqu’il commençait à être à court de nouveau défi pour sa puissante intelligence, il n’avait pas eu le choix de passer outre son dédain.

Au moins il pouvait désormais prendre une pause et profiter de ce qu’il aimait : la vraie vie. La nature, le thé, les vieilleries. Lui dans le fond. Prendre du temps pour soi. Il aurait assez à faire pour son cerveau, ayant appris récemment une nouvelle langue. Réciter la bible dans cette dite nouveau langue pourrait l’occuper un moment. En espérant bien sûr qu’il y avait des équivalents pour toutes les phrases, sinon ça allait devenir très légèrement plus ardu.

Il s’était habillé sans presse puis avait quitté le bâtiment par l’ascenseur. Il était évidemment hors de question qu’il passe par les escaliers. Il n’était pas au dernier étage, mais il n’était pas au rez-de-chaussée non plus, alors plusieurs paliers de marches n’étaient pas pour lui une marche à conseillée.

Il s’arrêta d’abord à un salon de thé calme où il pourrait prendre son temps et boire tout en se perdant dans ses pensées. Il pensait à ses discussions avec Helen. Elles revenaient étrangement toujours à ce monde, aux Phénomènes et à la raison de leur présence dans cet endroit où rien n’était vraiment pareil. Ils ne parlaient que de ça. Rien de personnel, rien d’amical, rien de vraiment drôle. Étaient-ils devenus si las en vieillissant qu’ils en oubliaient les bases même de la simple conversation ? Parler de la pluie et du beau temps semblait un peu démodé pour des scientifiques, mais James n’était pas au-dessus d’une conversation normale. Il les aimait même. Pas toujours bien entendu, l’esprit ne s’élève pas grâce à des discussions sans profondeur ni contexte, mais ça allégeait la tête de temps à autre.

Ses pensées effleurèrent John, mais il les chassa rapidement. Il allait devoir s’acheter une voiture. Une vieille voiture, pas trop flamboyante qui passerait discrètement dans une ville, mais s’il voulait habiter au Sanctuaire et garder son appartement, il n’avait d’autres choix que de se trouver un transport approprié. Il n’était pas homme à utiliser le transport en commun à tous les jours. Trop de personne confinée dans un si petit espace le rendait…ennuyé et submergé.

Il devait aussi penser à l’école militaire où il allait travailler désormais. Il avait accepté bien des semaines auparavant d’aller y travailler, alors pourquoi pas. Le transport était désormais obligatoire.

Après le thé, il sortit pour une promenade qui le mena jusqu’à un banc de parc non loin du fleuve. Il s’y assit, le regard perdu sur l’eau qui s’étendait devant lui. Il appuya son dos sur le dossier et laissa la brise fraîche et la bonne température bercer son esprit trop rempli. Cette pause lui faisait déjà le plus grand bien et sa solitude le rendait serein.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Harkness
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 05/01/2011

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 480 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Le scientifique et le chasseur [Jack]   Mar 09 Oct 2012, 21:38

Jack avait quitté l’appartement qu’il partageait avec Remus depuis un moment déjà. Disons qu’il se sentait un peu mauviette depuis que son ami l’avait aperçu tentant de se rendre malade, restant immobile sous une pluie glaçante. Malheureusement, comme il ne pouvait pas mourir, il avait surtout eu une bonne journée de froid, sans que rien ne puisse réussir à le réchauffer correctement. Disons qu’il avait légèrement regretté son élan de stupidité. Parce que souffrir de froid sans pouvoir en mourir en revenait à se faire torturer sans jamais mourir – et il s’y connaissait dans le domaine.

Depuis donc, il n’évitait pas vraiment Remus, mais il faisait en sorte de ne pas le croiser trop souvent. Être au chômage ne lui faisait pas peur, il en avait vu des pires et il n’avait jamais été un mec très doué dans le domaine de garder un emploi. Lorsqu’il travaillait à Trochwood, il était le patron, donnant des ordres sans jamais en recevoir. Disons que c’était un terrain sur lequel il était plus confortable. Être le boss. Décider.

En marchant dans les rues du centre-ville, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il connaissait désormais le New Jersey par cœur. Il ne connaissait pas totalement les parties plus campagnes de cette ville, mais toutes les rues commerciales ou industrielles n’étaient plus un secret pour lui. Il savait même comment utiliser un raccourci du centre-commercial jusqu’au parc et ce sans passer par aucune des artères principales. Il commençait à se dire qu’il traînait dans le coin depuis un peu trop longtemps.

C’est en arrivant un peu vers le bord du fleuve qu’il remarqua un homme sortir du salon de thé. Dire que Jack suivit l’homme de là jusqu’au parc aurait été un peu exagéré, mais il se rendit bel et bien au même endroit, passant par les mêmes rues, remarquant probablement les mêmes passants.

Pourquoi le suivait-il ? Il ne savait pas tellement. L’inconnu, beau évidemment, avait quelque chose de mystérieux qui attirait le capitaine comme un aimant. Cliché me direz-vous, mais Jack avait perdu de vu Ianto, avait perdu ses amis et sincèrement, un peu d’étrange dans sa vie ne lui ferait pas de mal.

Pourquoi étrange ? À cause du prototype d’exosquelette qui était parfaitement visible au-dessus des pantalons de l’inconnu : ils dataient. Sa construction n’était pas récente, mais le prototype fonctionnait à merveilles. Il était donc extrêmement curieux. Étant connu pour sa ‘classe’ naturelle légèrement spontanée, il était parfaitement normal qu’il suive quelqu’un qu’il ne connaissait pas dans le seul but de l’espionner.

-Vous ne devriez pas faire des activités de vieille personne quand vous avez l’air aussi jeune.

C’était la façon de s’introduire que Jack avait décidé d’utiliser. Il savait que les traits jeunes et quasiment parfaits de l’homme devant lui n’étaient pas fidèles à l’âge de son interlocuteur. Comment faisait-il ? Demandez donc à un homme de 2000 ans et des poussières comment il fait pour comprendre que l’apparence d’un être humain n’a rien à voir avec son âge réel. Voilà pourquoi il était intensément attiré par lui. Il était curieux et il devait l’avouer, avec un physique pareil…bref vous comprenez.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le scientifique et le chasseur [Jack]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Technique du Jeune Jack
» La Grotte du Chasseur
» rescue Jack Russel
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» Jack Skellington

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: L'immeuble et ses environs :: 
Les environs du 109 : loisirs
 :: Les bords du fleuve
-
Sauter vers: