AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Save Christmas [intrigue]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Elémentaire, mon cher
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : partout, ici et ailleurs
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: + ∞ $
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Save Christmas [intrigue]   Lun 20 Déc 2010, 19:49

Cette intrigue est inspirée de Hogfather de Terry Pratchett.

    24 décembre, 10h a.m.
    Ce matin, la neige a recouvert la ville et les environs d’un manteau blanc de quelques centimètres.

    Les enfants collent leur nez aux vitrines des magasins de jouets ou de bonbons, les mamans empressées terminent les dernières courses en traînant derrière elles leurs hommes (qui préfèreraient laisser leurs compagnes se débrouiller pendant qu’ils pourraient les attendre au bistrot) et leurs enfants (dont il faut arracher le nez des vitres, parfois même avec un peu d’eau chaude).

    Bref, tout semble parfaitement normal pour une veille de Noël, à ceci près que, quelque part dans le sous-sol de la ville se trame un complot des plus affreux…





      SAVE CHRISTMAS
      « Christmas is all around...»


      in Underdark. Repaire inconnu




      Voix 1 : «Votre cible est un gros bonhomme barbu et rouge. Pour plus de facilité, nous l’appellerons "le gros".»
      Voix 2 : « Le faux père Noël du centre commercial ?»
      Voix 1 : «Non ! Je parle du vrai Père Noël. Tous les moyens sont bons. Je vous paierai grassement si vous y parvenez.»
      Voix 2 : « C’est-à-dire ?»
      Voix 1 : « 15 000 maintenant si vous acceptez, l’autre moitié quand le gros sera mort.»
      Voix 2 : « Si vous me prenez par les sentiments…»
      Voix 1 : «Parfait. Marché conclu, monsieur Lheureduthé.»
      Voix 2 : « Ça se prononce "Leredouté". Marché conclu.»




    Eh oui, pendant que tout le monde se prépare à réveillonner, quelqu’un cherche à assassiner le Père Noël !

    Et voilà la Mort qui constate, dans la salle où elle entrepose les sabliers de vie des mythes et croyances des humains, que le Père Noël vient de passer dangereusement en-dessous de la moitié de sa vie. Le sable fin s’écoule à toute vitesse et la Grande Faucheuse se pose des questions.

    Ne sachant agir seule, elle envoie Albert, un nain dévoué, quérir huit humanoïdes capables de l’aider à faire la lumière sur ce mystère. Huit personnes qui, selon la Mort, en ont assez dans la cafetière et dans le caleçon pour s’occuper de sauver le mythe. Car sans cela… non, mieux vaut ne pas y penser…


      Consignes pour le premier post de chacun :
      Albert (un nain empestant le xérès et le tabac froid) est venu vous chercher en urgence. Grâce aux pouvoirs que lui confère son service auprès de la Mort, il vous téléporte au château de la Grande Faucheuse.
      Décrivez ce que vous faisiez avant l’arrivée d’Albert, puis la scène où le nain vous convoque sans vous dire ce qu’il y a de si urgent, ainsi que votre arrivée au château des Ossements.

      Pour des raisons d'organisation, vous avez 48h pour écrire ce post à la suite.


Doivent poster :

Like a Star @ heaven Wolverine
Like a Star @ heaven Sylar
Like a Star @ heaven Capitaine James Hook
Like a Star @ heaven Hannibal Lecter
Like a Star @ heaven Kayla Silverfox
Like a Star @ heaven Nymphadora Tonks
Like a Star @ heaven Sherlock Holmes
Like a Star @ heaven Bellatrix Lestrange

_________________
Il y a des questions qu'il vaut mieux ne jamais se poser...
Du genre qui suis-je, où vais-je, quel temps il faisait avant le Big-Bang et qui paie la prochaine tournée..


Dernière édition par Maître du Jeu le Mar 21 Déc 2010, 23:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur NJ
Cowabungaaaa!
avatar

Nombre de messages : 1374
Localisation : Partout et nulle part à la fois.
Humeur : Dépend des membres
Date d'inscription : 13/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 185 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Lun 20 Déc 2010, 22:35

Spoiler:
 

    Sherlock en était – pour changer – à examiner partiellement le plafond s'offrant à son regard. Il était couché dans son lit, entouré de fioles pleines ou vides et ne prêtait guère attention à chaos qu'il entendait dans les rues. Les préparatifs d'une fête l'ennuyait et s'il avait parfois l'habitude de la fêter avec Watson, ce serait son premier Noël à la résidence. Ce qui n'était pas rien, mais ce qui n'était pas une bonne nouvelle pour lui non plus. Que serait Noël dans ce bâtiment résidentiel si étrange, si hors du commun. À trop se promener, l'homme rationnel qu'il était en avait pris un coup. Il n'arrivait pas à s'expliquer la moitié de ce qu'il voyait au 109. Alors de là à fêter Noël comme si de rien était et comme s'il s'agissait de la chose la plus normale à faire.

    Il était dépaysé, avait le mal du pays bien entendu. Sa Londres lui manquait. Il avait fait quelques recherches sur l'Internet – ayant compris bien rapidement comment cela fonctionnait – et il n'y avait pas beaucoup d'informations restantes sur son époque. Il ne comprenait pas totalement ce qui l'avait fait atterrir ici ni pourquoi. Il s'agissait d'un mystère qu'il pouvait soit essayer d'éclaircir à n'en pas dormir ou bien qu'il pouvait laisser de côté et éviter ainsi la folie d'un échec de cette envergure. La deuxième option lui semblait plus prudente, même s'il avait peine à s'imaginer rester immobile alors que sa vie était changée et bouleversée sans qu'il puisse y faire quoi que ce soit.

    Se redressant avec peine, un peu étourdit, il se félicita pour le mélange qu'il venait d'avaler. Il sentait son cerveau beaucoup moins embrumé. Décidé, il allait essayer quelque chose de nouveau qu'il avait acheté au dépanneur du coin. Se dirigeant vers son frigidaire, il en ouvrit la porte et en sortit une boisson énergisante qu'il décapsula en sortant sur les mêmes entrefaites, deux pains, du jambon et du fromage. Rapidement il se fit ce qui pouvait ressembler à un sandwich et prit une gorgée de la boisson avant de prendre une bouchée du sandwich. Il avait fait et la boisson était pour tester l'effet de cette substance sur son cerveau, en espérait que cela pourrait remplacé ce qu'il prenait avant.

    Il finissait lentement de manger lorsqu'une odeur de xérès lui traversa les narines. Il plissa le nez. Le tabac froid aussi. Cillant, il se demandait d'où cela pouvait bien venir. Il alla ouvrir la fenêtre, mais du se rendre à l'évidence, l'odeur venait de l'intérieur et pourtant, ce n'était guère lui. Refermant la fenêtre, il se tourna, puis baissa le regard, tombant face à face avec un homme de petite taille. Il fronça les sourcils.


    « Comment êtes-vous entré ? »

    Il n'allait certainement pas avoir peur de ce genre de petite personne, mais la question s'imposait étant donné que celui-ci se trouvait dans son appartement. D'ailleurs, comment avait-il fait pour entrer, la porte étant verrouillée. Intéressant. Il engloutit le reste de son repas, puis s'approcha de lui, sa boisson toujours entre les mains.

    -Vous allez devoir me suivre monsieur Holmes, sans discuter, avec calme et en urgence. Vous avez été convoqué chez la Grande Faucheuse et devez vous y rendre immédiatement.

    Il haussa légèrement un sourcil. Premièrement, cet homme connaissait son nom, ce qui n'était pas un bon point pour lui. Deuxièmement, il disait qu'il était convoquer par...la Grande Faucheuse ? Un surnom bien évidemment, soit par un acolyte du gouvernement ou un génie du crime. Dans les deux cas, ça ne le regardait ni ne l'intéressait pas. Il laissa tomber sa robe de chambre quelque part dans l'appartement, puis enfila son manteau, son chapeau et ses lunettes.


    « Vous lui direz que Sherlock Holmes est un homme occupé et que si elle veut le voir, qu'elle n'envoie pas son acolyte me servir un discours aussi...pressant. »

    -Vous n'avez pas d'enquêtes depuis votre arrivée ici, sauf peut-être une où vous avez échoué. Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle occupé non ?

    Il se tourna vers l'homme de petite taille, finissant rapidement ce qui restait de sa boisson et jetant avec négligence la cannette sur la table.


    « Comment savez-vous cela ? »

    -Mystère...

    Il n'était pas certain s'il devait resté écouter les élucubrations de cet homme ou s'il devait partir le plus rapidement possible pour mettre cet événement loin dans sa tête.

    -Vous manqueriez l'enquête de votre vie monsieur Holmes ?

    Un appât. Un appât. Ce n'était qu'un appât. Pourtant, il ferma les yeux un moment de désespoir et d'exaspération, puis revint vers lui en retenant un grognement de mécontentement.


    « À qui ai-je l'honneur ? »

    -Albert, enchanté.

    Il n'eut guère le temps de répondre qu'ils disparurent brutalement et réapparurent dans un autre lieu, faisant débattre son coeur déjà bien rapide à cause de la boisson. Il regarda autour de lui et son cerveau essaya de mettre une explication logique sur ce qui venait d'arriver. Avait-il été transporté inconscient d'un lieu à un autre ? Pourtant, il ne ressentait aucune douleur, aucun étourdissement, il n'avait aucun souvenir de quelque chose qui aurait pu l'endormir ou le droguer alors qu'il se trouvait dans son appartement. Il se fouilla et sentit avec soulagement ses deux armes de prédilection accroché à sa ceinture. Il ne prenait plus de risque maintenant...Il ne posa plus un seul geste, son cerveau, son regard et son nez analysant tout ce qui se trouvait autour de lui. Il était seul...avec Albert évidemment, mais il ne voyait personne autour.


    « C'est une plaisanterie de mauvais goût... »

_________________
-Administrateur PNJ-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mar 21 Déc 2010, 15:15

Tonks se mit à rire. Teddy qui découvrait la magie, c'était plutôt drôle à voir. Ils s'étaient rendus compte quelques jours auparavant que, quand Teddy désirait réellement quelque chose, il l'obtenait. Le commerçant n'avait que moyennement apprécié de voir Teddy partir avec une sucette à la fraise à la bouche, alors que sa mère ne s'en était même pas rendue compte. Exposées sur le comptoir, il lui était physiquement impossible d'en attraper une, et ce même en y mettant de la bonne volonté.

C'est ainsi que sans en avoir acheté un, Tonks se retrouvait avec un magnifique sapin de noël dans son appartement. Maintenant, il fallait simplement le décorer. Suivant les ordres du petit chef, elle faisait apparaître guirlandes, boules, et autres figurines qui embellissaient le sapin et réchauffaient les coeurs.

Dean était parti depuis 1 mois maintenant, et son absence se faisait toujours grandement sentir. L'incendie de l'immeuble avait causé sa chute dans l'escalier, l'immobilisant pour de nombreux mois. Il avait lui même décidé de partir vivre avec son ami Bobby. Si Tonks était heureuse qu'il renoue des liens avec sa famille, elle devait bien reconnaître qu'il lui manquait.

Pour pallier à son absence, Tonks avait invité Andromeda, sa mère, à venir passer les fêtes avec eux. Oh! Bien sûr, un nouveau colocataire n'allait pas tarder à arriver, c'est ce que lui avait assuré le propriétaire de l'immeuble. Mais en attendant, il fallait réorganiser leur routine et oublier les habitudes prises avec Dean.

Un crac se fit entendre dans la cuisine. Tonks sourit. Cela faisait une éternité qu'elle ne l'avait pas vue, et il fallait reconnaître qu'elle lui avait manqué.


«  Maman? Nous sommes dans le salon.

Un bruit de chute retentit, suivit de près par un magnifique juron. Si Teddy riait, elle n'était pas du tout rassurée. Elle assurra sa poigne autour de sa baguette, et lentement avança jusqu'à la cuisine.... pour y découvrir un nain. Etonnée, elle baissa son arme et le salua. Il lui expliqua alors qu'elle était une des huit personnes choisies pour une mission de la plus haute importance, et qu'il fallait qu'elle le suive de toute urgence. Elle eut beau insister, il ne lui expliqua rien de plus, se contentant de lui donner son nom et de la presser à le suivre. Elle réfléchit un instant, et lui tourna le dos pour retourner au salon.

- J'ai un fils vous savez. Je ne peux pas partir comme ça, quand un nain sortit de je ne sais pas où me dit de le faire. Donc je vais venir avec vous, mais vous attendrez un peu, le temps que ma mère arrive... ce qui ne devrait plus tarder maintenant.

Et tranquillement, elle ajouta de nouvelles guirlandes au sapin. Sa mère arriva deux minutes après. Elle lui expliqua rapidement la situation, et lui promit d'être revenue pour Noël. Oui, elle ferait très attention à elle. Oui, elle était désolée, mais ce n'était vraiment pas prévu au programme d'être. Elle l'embrassa, et embrassa son fils qui se mit à pleurer. Le coeur serré, elle s'adressa au nain.

- Allons y Albert... Et ça a intérêt à être vraiment important votre... votre truc..

Il claqua des doigts... Et le décor changea du tout au tout. Elle regarda autour d'elle. La bâtisse était lugubre. Peut être même était elle dans un château... Puis elle pensa à quelque chose et se tourna vers Albert.

- Dites moi... Etes vous un elfe de maison? Je n'ai jamais vu d'autres créatures aussi puissantes...

Elle balaya une nouvelle fois la pièce et remarqua dans un coin, un homme qu'elle n'avait pas vu la première fois. Lentement, elle s'approcha de lui, abandonnant Albert au milieu de la salle, et constata qu'il avait l'air, comme elle, de débarquer. Avec un sourire, elle le salua.

- Je suis Tonks! Enchantée de vous connaître. Je suppose que vous êtes, vous aussi, arrivé avec Albert.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mar 21 Déc 2010, 18:52

    Une chose qui horripilait particulièrement le Capitaine, c’était bien cette façon de fêter Noël. Dans la ville, il avait rapidement – dès le mois de novembre, en réalité – vu des vitrines s’enorgueillir de slogans et de décorations dorées, rouges ou vertes qui avaient une très forte tendance à déplaire à Hook. Il avait été surpris de voir apparaître des guirlandes lumineuses en l’air, entre des immeubles, dans les rues commerçantes. Et les angelots dorés, avec leurs grosses fesses dodues et leur air béat, c’était le pompon !
    Pour le pirate, la fête de Noël devait être l’occasion de faire du mal aux enfants, de les soumettre à des pratiques des plus amusantes (pour leurs tortionnaires, du moins) et de les enlever à leurs parents. N’était-ce pas ce qu’il avait fait avec Jack et Maggy, les gosses de Peter ? D’ailleurs, en souvenir de cet épisode exceptionnellement jouissif, James avait décidé de ne rien changer de conséquent dans la décoration de son pub. Seul un tableau avait été ajouté derrière le comptoir : celui représentant le combat du Capitaine contre Peter Pan adulte. Ce fameux combat qu’Hook aurait pu gagner…

    Noël, c’était l’occasion de se remémorer des souvenirs et de ruminer efficacement sa vengeance. Voilà le seul sens que James connaissait à cette fête. La neige, il s’en fichait comme de son premier sabre. Le sapin… ça ne servait qu’à fabriquer des planches pour balancer les traîtres par-dessus bord. Les boules… ça le faisait penser aux boulets de canon. Chaque élément si présent en cette période rappelait au Capitaine Crochet à quel point lui manquait sa vie de pirate des sept mers.

    Même le Joker avait disparu de la circulation, avant même qu’Hook et lui aient pu fomenter un attentat ensemble. Cette époque et cette ville manquaient cruellement de stabilité. Et Crochet aurait pu s’y ennuyer fermement… Mais il y avait Evey. Charmante jeune femme au prénom si peu commun. Une demoiselle élégante et gracieuse, avec une âme de pirate au fond du cœur. Il n’avait pas fallu bien longtemps pour que James se prenne d’affection pour elle… à un tel point qu’il la considérait désormais comme son seul vrai port d’attache ici. Pourquoi quitter le Pays Imaginaire si c’était pour se retrouver dans une ville pareille, où il se sentait terriblement étranger partout où il se rendait ? Même son pub, finalement, ce n’était qu’une tentative de reconstitution d’un passé aventureux et cruel qu’il n’était pas vraiment possible de recréer ici.

    Seul dans son salon, James Hook avait le regard perdu dans le vide. Assis dans un fauteuil luxueux, les pieds posés sur la table, jambes tendues et croisées, il fumait un tabac à saveur délicate et sirotait son troisième verre de rhum. Aurait-il dû se comporter comme les gens d’ici le faisaient ? Cela aurait impliqué d’inviter Evey au restaurant. Ou ailleurs. En tout cas, de passer la soirée de réveillon avec elle. Mais il n’avait pas envie de faire comme tout le monde, pas plus que d’attendre les douze coups de minuit pour se dire qu’il y a plus de deux mille ans, un mioche de plus était venu au monde. Non merci, sans façon. Tabac et rhum. Ça c’était un excellent programme pour la journée. Et demain, à la rigueur, il irait voir Evey Hammond pour lui proposer une petite sortie entre adultes consentants.


    "James Hook ?"

    Le Capitaine sursauta et se retrouva debout face à un nain sans qu’il n’ait eu le temps de rien dire d’autre. Un nain… quelle horreur ! cela ressemblait tellement à un enfant ! James en aurait presque eu la nausée si un doux parfum de tabac et d’alcool ne l’avait convaincu de l’aspect adulte de la petit chose en face de lui.

    "En personne. Mais je ne vous ai pas entendu frapper."

    "Nul besoin de frapper, James Hook, j’entre où je veux quand je suis en mission. Je suis Albert." En se présentant, le nain se pencha, comme pour saluer un public, ce qui le fit paraître encore plus petit que ce qu’il était.

    "En mission… Sachez que j’ai toujours eu l’habitude de vendre chèrement ma peau… Albert."

    Le nain gloussa : "Ne vous en faites pas, votre nom n’est pas encore sur la liste des personnes à supprimer. Je dois juste vous amener chez la Grande Faucheuse… la Mort, si vous préférez. Oh, est-il besoin de préciser qu’il s’agit d’une urgence ?"

    Crochet fronça les sourcils. La mort ? Qu’avait-il à voir avec la mort ? Tirant une bouffée de sa cigarette, le pirate releva le nez, toisant de toute sa hauteur le nain.

    "Personne ne dit jamais au Capitaine James Hook ce qu’il doit faire, Albert. Laissez-moi prendre mon sabre et un mousquet. J’arrive dans un instant."

    Quelle que soit cette urgence, ça lui permettrait au moins de ne pas avoir à rester ici à ne rien faire d’intéressant. Quant au sabre… eh bien, à vrai dire, se battre contre la Mort était un défi assez intéressant pour un vieux loup de mer.
    Le Capitaine emporta aussi sa bouteille de rhum et ses cigarettes. Pour la route.
    Mais la route fut bien plus courte que ce à quoi on pouvait s’attendre et Hook se retrouva très vite dans un lieu clair-obscur, qui semblait sculpté dans des os. En tout cas, les murs avaient en eux quelque chose qui rappelait la texture des ossements. Deux autres personnes étaient là. Un homme et une femme. Quant à Albert, il avait disparu.

Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 466
Localisation : Appartement 802
Humeur : serein
Date d'inscription : 17/10/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 10 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mer 22 Déc 2010, 10:38

Save Christmas

.
    Noël était un moment de réjouissances dans l’année. Il y avait l’esprit de Noël, les bonnes actions, le besoin de faire du bien autour de soi, les cadeaux… parfois même la neige.
    Cette année n’échappait pas à la règle et Hannibal, depuis le début de la semaine, avait joué le rôle d’un médecin généreux à l’hôpital. Sa spécialisation de psychiatre ne lui apportait pas grand-chose en pareille période, mais il appréciait le temps passé en consultation, à essayer d’aider des personnes qui, d’une certaine manière, s’en remettaient entièrement à lui. C’était très flatteur pour l’ego de se dire cela, mais Lecter préférait se dire que ces gens-là méritaient d’être en bonne santé pour passer les fêtes. Et puis, si jamais quelqu’un lui semblait digne d’intérêt à un autre niveau, disons plus alimentaire, les consultations permettaient de s’assurer de la bonne qualité de la viande.

    La veille de Noël, le docteur Lecter n’avait rien de spécial à faire. Il avait de l’avance dans ses consultations, il n’avait pas de patient psychiatrique à prendre en charge… Il pouvait donc se permettre de prendre un peu de temps pour lui. Se lever tôt restait de mise, pas question de faire la grasse matinée. Il passerait en fin de matinée à l’hôpital pour proposer ses services si besoin était.

    En attendant, il était 9h30 et Hannibal avait envie de cuisiner. Six n’était pas là pour le moment, sans doute avait-il quelques obligations à l’université, et c’était peut-être un moment idéal pour préparer un petit quelque chose. Un plat tout à fait normal, sans chair humaine, mais un plat sophistiqué tout de même. Car la simplicité, en gastronomie, c’était bon pour la vie de tous les jours. Là, c’était tout de même le jour du réveillon.


    "Hannibal Lecter ?"

    La voix venait de derrière lui. Le psychiatre se retourna et baissa les yeux sur un homme de très petite taille qui empestait le mauvais goût.

    "C’est moi, oui… à qui ai-je l’honneur ?"


    Passé le moment de surprise où on s’étonne de trouver chez soi quelqu’un qui ne devait pas y être, il y avait le moment où on cherchait une explication rationnelle. C’était ce que faisait Hannibal. Et le petit homme lui répondit qu’il se nommait Albert et qu’il était au service de la « Grande Faucheuse ». Un pseudonyme pour le moins original, songea le psychiatre. Sans doute un psychopathe cherchant à faire parler de lui.

    "Vous m’en voyez ravi, mais, qu’ai-je à voir avec vous et votre… patronne ?"


    Le nain n’expliqua pas grand-chose, hormis qu’il s’agissait d’une urgence. Une urgence qui exigeait qu’Hannibal abandonnât son ris de veau et qu’il suive immédiatement Albert. Lecter coupa la taque et s’essuya les mains avec un essuie de vaisselle.

    "Bien, si c’est une urgence… Je prends une veste et je vous suis."


    Moins de deux minutes plus tard, Hannibal se trouvait dans un lieu qu’il ne connaissait pas. Il vit là quelques autres personnes, dont l’une lui était familière. L’homme du local à courrier. Les autres, il n’avait eu l’occasion que de les croiser parfois, le temps d’un trajet en ascenseur ou ce genre de choses. Jamais longtemps, donc.
    Mains dans le dos, le psychiatre regarda autour de lui après avoir adressé un petit signe de tête aux autres personnes présentes. Quel que soit cet endroit, son propriétaire ne faisait pas dans la dentelle.



_________________

Invité, quelle peut bien être

la saveur de ta cervelle ?

Sans doute est-elle délicieuse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylar
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 31
Localisation : Un peu partout à la fois
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 90 $
Réputation:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mer 22 Déc 2010, 17:11

Depuis le départ de son ancien colocataire, Sylar avait passé la majeure partie de son temps à profiter de son absence. Il avait jetté les bouteilles de liquide rouge que l'homme ingurgitait goulument et nettoyé sa chambre de fond en comble pour la rendre habitable pour son prochain occupant. Oui, on peut le dire, Sylar s'était récemment transformé en fée du logis. Il avait, vêtu de son tablier "I am the boss", fait un sort aux taches de sang laissées sur la table basse du salon et exterminé les dessous féminins coincés entre les coussins du canapé. En cet instant béni où l'odeur du citron emplissait la pièce, Sylar profitait de son repos bien mérité. Il était affalé dans l'un des fauteuils du salon, il n'y avait aucun bruit, seule sa respiration rythmait, telle une horloge, les secondes qui s'écoulaient dans le petit appartement du 109, rue du septième art.

Lorsque le "pschouff" rompit le silence salvateur, Sylar en était à sa trois-cent deuxième inspiration sans être dérangé. La paupière droite du meurtrier repenti chercha à libérer l'oeil qu'elle gardait captif pour lui permettre d'en apprendre plus sur l'origine de ce son désagrable.Un homme de petite taille vêtu d'un habit rouge et vert se tenait devant le fauteuil de Sylar. Il avait les mains dans le dos et était prêt à parler.


-"Qu'est-ce tu fous chez moi nabot? C'est toi mon nouveau colloc'?"

Le regard inquisiteur de l'horloger-meurtrier sondait l'ame du nain. Celui-ci rompit le silence et d'une voix ridiculement nasillarde, déclara:


-"Gabriel Gray?"

Non. Ce n'était pas lui. Lui il était Sylar, Gabriel Gray était sa couverture, sa honte, son passé et son identité gênante.

-"Naon. C'est Sylar ici."

La voix était grave, emplie d'énervement.

-"Gabriel Sylar Gray. Je vous somme de me suivre."


*Ah ah ah. Le suivre? Et où ça, chez Blanche Neige? Ca pourrait être une bonne idée. Elle est plutot jolie.*

-"Ceci est un cas d'extrême urgence. Venez."

Toujours assis dans son fauteuil Gabriel ne comprit pas pourquoi la nanesque créature lui donnait des ordres sans avoir peur des éventuelles répercussions. Pourtant, il ne put rien y faire. Il se sentit transporté par delà la science et le continuum espace-temps. Quelques minutes plus tard, Sylar atterrit, fesse par terre devant un château fait d'un bois blanc comme des ossements. Le nabot avait disparu, lui était vêtu de son tablier, de son pyjama, n'avait pas de chaussure et était cul par terre devant quatre autres individus étranges: trois hommes et une femme aux cheveux violets. *Et merde, je suis tombé sur un illusionniste...Mais où est-ce qu'il m'a déposé? Et où elle est blanche neige?*

_________________


Faut-il ouvrir le crâne de Invité pour voir comment il fonctionne?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Jeu 23 Déc 2010, 02:54


Are you ready to save

Christmas?
Sure man...



P
utain de sale journée.
arfois, Logan avait l'impression qu'une coalition mystique se formait pour lui pourrir la vie.

Il aurait sans doute dû rester couché, mais on ne sait que rarement à l'avance ce que nous réserve une belle nouvelle journée... Dans le cas contraire, pour sûr, il aurait attendu que les minutes passent allongé dans son lit. Et encore, un coup de malice du destin aurait pu lui tomber sur le coin du museau et pourrir son existence malgré tout. Oui, d'un optimisme à toute épreuve...

Réveillé par un cauchemar terrible -du genre de ceux qu'ils faisaient régulièrement, alliant sang, chaos, aliénation, etc. la routine- Logan avait mis un temps certain pour atterrir et sortir du lit dans un état convenable... Son premier réflexe "pensé" fut d'allumer un cigare et se décapsuler une bière, du bon temps en perspective en somme. C'est là que tout dérapa, évidemment.

Tout d'abords, il y eut un accident. Insignifiant, d'une banalité terrifiante, mais qui a le don de vous mettre dans une humeur massacrante... Son pied, et plus précisément son petit orteil, cogna contre le coin de sa commode tandis qu'il allait vers la cuisine. Déjà émoussé par son rêve, il frappa furieusement contre le pied du meuble. Inutile de préciser que le squelette de Wolverine étant recouvert d'adamantium, la pauvre petite commode perdit le match ? Mais son dernier acte de bravoure fut terrible : elle s'écroula toute entière sur le pied du bougre. Se retenant de hurler pour ne pas réveiller sa colocataire, Logan fit volte face et buta violemment dans quelque chose, ce qui le fit s'étendre de tout son long sur la porte de sa chambre, qui s'effondra avec lui... Un juron -non retranscriptible ici- retentit et brisa le calme déjà compromis du 404, rue du septième art... Et ce "quelque chose", devinez quoi ?

Tu fous quoi là la demi-portion ?!

Le charabia qui suivit n'arrangea pas sa mauvaise humeur, et il aurait volontiers envoyé valdinguer le rase-bitume si l'occasion lui avait été donnée de le faire... Il l'écouta vaguement causer de "Grande Faucheuse" et de sauver le monde, mais sérieux, après lui avoir offert un réveil pareil, le monde ne méritait plus de tourner.

Lâche-moi la grappe, j'en ai rien à carrer de ta connerie de mission.

Il ne prêta attention à la suite du discours de Bébert, trop perturbé par l'arrivée de Kayla... C'était quand même pas elle qui avait invité ce mec-là ? Il était sur le point de régler ses comptes quand... Changement de décor. Des inconnus. Ah, tiens, l'horloger amateur de bières. Il esquissa un bref signe de tête, ne réalisant pas encore qu'il était torse-nu, avec seulement un pantalon en toile noir en bas... Ou alors, il s'en foutait. Explication peut-être la plus réaliste...

Il analysa rapidement la situation, regardant qui était là. Majoritairement des gens qu'il avait juste eu l'occasion de "croiser" vite fait dans l'immeuble... Et sa coloc', Kayla. Comment l'autre avait-il réussi à tous les ramener ici ? Avec ses petits bras ? Mouais... Plus qu'à attendre la suite. De toute manière, tout dans son orgueil, il se savait invincible, alors... Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Jeu 23 Déc 2010, 03:26

    Nouvelle nuit pour Kayla dans cet appartement, et autant avouer qu'elle avait du mal à s'y faire. Non seulement tous ses repaires avaient foutus le camps, mais en plus elle avait la désagréable impression que sa place n'était pas là. Mais comment le reconnaître. C'était tellement plus facile de garder le silence, de ne rien dire. Elle dormait, mais mal, le silence, son lit seule c'était des sensations trop étranges pour elle... Plus les jours passaient, plus elle avaient l'impression qu'elle n'y arriverait pas. Plusieurs fois elle avait tourné et retourné dans son lit, et finalement - même si elle était réveillée - ce fut autre chose qui la poussa à sortir de son lit.

    D'abord il y eu les cris de Logan, mais eux elle les connaissait, puis il y eu le bruit du bois, l'armoire qui tombe, et enfin la voix et ces explications étranges de celui qu'il appelait "demi-portion".Kayla attrape une ancienne chemise à Logan qu'elle lui avait subtilement volée (a). Cette dernière recouvrait son shorty et son débardeur, et machinalement en entendant Logan parler de mission elle referma les pans sur elle comme si cela aurait une quelconque influence sur la suite... Elle croise le regard -presque réprobateur - de Logan, et elle esquisse un non de la tête, comme si au fond elle avait compris... Elle entend quelques mots, mais à vrai dire ce n'était pas dès le départ sa préoccupation première. Elle ne réalisa que l'importance de ses mots lorsqu'elle futdans ce nouvel endroit avec ces gens qui au fond lui étaient inconnus...

    Premier reflexe elle s'approcha donc de Logan, il semblait si sûr de lui... Presque rassurant, et face à ces visages qui ne lui disait rien, et surtout vu sa tenue, elle préférait vraiment ne pas rester seule. Presque logiquement elle se plaça derrière lui, observant discrètement les lieux.

    On est où là ? C'est quoi cet endroit ?

    Premier reflexe l'inquiètude, après seulement elle serait en mesure de réflechir...
Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Lestrange
Why so serious?
avatar

Nombre de messages : 942
Localisation : Appartement 602
Humeur : Curieuse
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 1061 $
Réputation:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Jeu 23 Déc 2010, 04:16


Vous dîtes, le Père Noël ?
...ça se mange ?



Q
uelle étrange fête que Noël !
uelle stupide invention moldue !

A cause de cette fête idiote, les rues devenaient très étranges... Colorées, festives, soudainement les mines sombres et affairées des moldus devenaient faussement douces, sans raisons apparentes. Par un froid pareil, la sorcière aurait plutôt envie de serrer les dents en envoyer paitre ceux qui l'obligeraient à ouvrir la bouche. Bellatrix n'avait de toute manière même pas compris l'origine de tout ce bazar. Une histoire de petit "Jésus" il semblerait...

Bref ! Revenant d'une brève escapade dans les boutiques de New-York, Bellatrix ramenait quelques boules et guirlandes au 602, rue du septième art... Soucieuse de paraître "à peu près" comme les moldus -en témoigne sa confrontation avec la terrible machine à laver-, elle ne voulait pas négliger les détails et zapper ce Noël qui paraissait si important... Pourquoi, me direz-vous ? Il ne fallait pas pour le moment attirer l'attention sur son mari et elle, sait-on jamais... Affairée dans leur appartement sur un escabeau, elle pestait. Ridicules moldus qui ne peuvent user de la magie pour s'épargner ce genre de dépenses physiques inutiles...

Toutefois, tout aurait pu bien se passer si Bella n'avait pas été dérangée dans son exercice... Une voix inconnue derrière elle la fit vaciller, et dans un grand fracas elle chuta, tombant sur le dos dans un gémissement de douleur. Tant pis pour la couverture, elle ne pouvait pardonner cet affront ! Elle dégaina sa baguette qu'elle pointa sur le..la..petite créature ?

Qui êtes-vous imbécile ??

La suite des évènements fut étrange, même pour une sorcière habituée à la magie. Le dénommé Albert lui expliqua un certain nombre de choses, mais d'une impatience légendaire, Bellatrix le pressait d'en venir à l'essentiel et avec précisions. Sans succès.

Je ne vous suivrais nul part, et vous ferez mieux de déguerpir de chez moi sur le champ...

Évidemment, l'inconscient refusa. Levant sa baguette, elle n'eût que le temps de souffler ENDOLOR..! et se retrouva au milieu de plusieurs personnes, qu'elle reconnaissait comme locataires de l'immeuble. Comprenant que tout était la faute d'Albert, elle grinça des dents et se redressa dignement. Dans un geste rapide et furtif, elle fit glisser sa baguette dans sa manche et prit une posture normale... Par Merlin, où avait-elle atterrit... Dès qu'elle reconnût son compagnon de "lavages de linges" -plus connu sous le nom de Holmes-, elle se rangea près de lui après un discret sourire et un Bonsoir... tout juste murmuré...
A suivre...


_________________

Sprite by Sebastian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Elémentaire, mon cher
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : partout, ici et ailleurs
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: + ∞ $
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Jeu 23 Déc 2010, 13:10

    24 décembre, 10h05 a.m.
    Albert a bien fait son boulot. Les huit personnes convoquées par la Mort se trouvent désormais au château des Ossements.
    Albert semble satisfait de son job et il fête sa réussite en se roulant une cigarette avec du tabac gris.
    Quant à la Grande Faucheuse, la voilà qui s’approche du groupe de personnes censées être capables de sauver le Père Noël.

    Son visage squelettique aux yeux d’un bleu trop luisant pour être dénué de magie examine attentivement chaque personne. Et prononce chaque fois quelques mots…


    "Sherlock Holmes… Votre esprit de déduction nous aidera…
    Nymphadora Tonks… Vous avez un don incroyable pour le camouflage…
    James Hook… Vous savez vous battre comme personne d’autre ne le peut…
    Hannibal Lecter… Vous connaissez les méandres de l’esprit humain…
    Gabriel Sylar Gray… Votre talent est particulièrement intéressant pour ce qui nous occupe…
    Wolverine… Votre force et votre endurance vous rendent quasiment invulnérable…
    Kayla Silverfox… Vous complétez parfaitement Logan. Votre calme et votre intelligence vous rendent digne de cette mission…
    Bellatrix Lestrange… Rien ne vous fait peur, vous êtes une femme de tête et vous êtes capable de vous dévouer entièrement pour une cause…"


    C’était toujours comme cela, avec les humains, il fallait justifier leur présence. Alors que, franchement, la Mort avait autre chose à faire que perdre du temps avec ce détail.

    "Albert vous a amenés ici pour une opération de sauvetage de la plus haute importance…" La Grande Faucheuse sort le sablier représentant le vie du père Noël, dont le sable fin a encore coulé entre temps… "Un mythe humain est en danger… Le Père Noël… Quelqu’un s’est mis en tête de le supprimer… Vous devez l’en empêcher avant demain matin. C’est la nuit de Noël, il faut que les gens continuent à croire en lui, c’est extrêmement important. Il faut trouver l’assassin et le commanditaire. Je me chargerai, avec Albert, d’accomplir la mission du Père Noël.

    Un claquement de phalanges et voilà la Mort vêtue de rouge…

    Spoiler:
     

    "Vous êtes huit. Il faudra vous séparer pour être plus efficaces. "


***

    Les groupes se forment. Deux groupes de quatre (voir listes ci-dessous). Entre vous, vous discutez vaguement de ce qui peut bien se passer. Tout le monde se demande pourquoi il est si important que les gens croient au Père Noël et chacun lance des hypothèses, plus ou mions crédibles. Lorsqu'Albert et la Mort se sont "déguisées", vous vous rendez compte que tout ça n'est pas qu'une suite invraisemblable de conneries. Il se passe bel et bien quelque chose.
    Dans chacun des deux groupes, il faudra un leader. Vous le choisirez entre vous, il faut l'unanimité, évidemment, pour que cela soit jouable (à discuter dans le topic de déroulement de l'intrigue).


Groupe A Groupe B
- Bellatrix Lestrange
- Kayla Silverfox
- Hannibal Lecter
- Sylar
- Nymphadora Tonnks
- Capitaine James Hook
- Sherlock Holmes
- Wolverine

Post à rédiger avant dimanche (le 26) 18h (GMT+1h). Merci.

_________________
Il y a des questions qu'il vaut mieux ne jamais se poser...
Du genre qui suis-je, où vais-je, quel temps il faisait avant le Big-Bang et qui paie la prochaine tournée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur NJ
Cowabungaaaa!
avatar

Nombre de messages : 1374
Localisation : Partout et nulle part à la fois.
Humeur : Dépend des membres
Date d'inscription : 13/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 185 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Ven 24 Déc 2010, 23:44

    Sherlock avait vu, peu à peu, apparaître chacun de ceux qui deviendraient ses compatriotes dans une mission futile qui risquait de mettre le détective de mauvaise humeur. Il voyait très bien la faucheuse et ses yeux analysaient, essayaient d'analyser la silhouette squelettique de ce qu'il ne parvenait pas à s'expliquer. Il se doutait que c'était elle dont Albert avait fait allusion. Il salua à peine d'un signe de tête la jeune femme le saluant, répondit au hochement de tête d'Hannibal et tourna légèrement la tête vers Bellatrix.

    « Bonsoir... »

    Comme simple réponse. Il analysa rapidement les autres autour de lui, sans se soucier du fait que son regard était très indiscret et n'avait aucune gêne à détailler chaque personne présente et le plus profondément possible. Puis, la Grande Faucheuse parla. Il capta son regard d'un bleu exagérément luisant. Soit il y avait un quelconque produit chimique à l'oeuvre, soit elle avait des lentilles, soit il devenait fou. Peu importe ce qui se passait, ce n'était pas pour lui plaire. Lorsqu'elle prononça son nom, il se tendit.

    « Ce n'est pas comme ça qu'on garde un anonymat. » grommela-t-il dans sa barbe alors qu'elle se préoccupait de présenter les autres. Il enregistra dans sa tête les noms des personnes présentes et pu mettre une suit au H. de H. Lecteur. Hannibal Lecter. Intéressant.

    Trois femmes, cinq hommes. Wolverine et le capitaine James Hook avait une carrure pour le combat, Hannibal, il le savait, faisait dans la psychiatrie, un bon point lorsqu'il fallait aller au plus profond de l'âme humaine. Sylar semblait être le plus jeune des hommes, capable de se faufiler là où quatre d'entre eux auraient peut-être plus de misère. Nymphadora semblait contenir de l'énergie pour trois, à voir la façon dont elle se tenait et son regard qui pourtant semblait cacher quelque chose de plus sombre. Il cilla et posa les yeux sur Kayla. Bien que peu habillée - ce qui ne constituait pour lui qu'un fait parmi tant d'autres - elle semblait être une connaissance de Wolverine. Quoique...après un moindre effort de mémoire, ils étaient arrivés ensemble. La dernière, Bellatrix, il savait déjà que son caractère risquait de faire fuir plus d'un criminel, si problème il y avait réellement, ce dont Holmes doutait. Il ne faisait confiance qu'en peu de gens dans ceux réunit dans cette salle et encore c'était vite dire. Hannibal déjà méritait sa confiance. Quant à la jeune Lestrange...

    Il continuait à détailler les gens puis sortit sa pipe, sans se soucier des autres, la remplissant un moment sans que son regard ne quitte ses compagnons d'infortune. Il ne souhaitait pas encore participer au débat, il voulait pouvoir se concentrer avant tout sur l'environnement autour de lui, sur ceux qui feraient partit de cette 'mission' avec lui. Le reste ne l'importait guère. Il regarda autour de lui un moment.


    « C'est tout ce que nous avons comme détails ? »

    Dit-il d'une voix sèche et cassante. Il regarda un moment sa pipe. Il avait du aller loin pour trouver du tabac qu'il pouvait acheter et consommer sans problème. Les gens et leur manie de la santé. Heureusement, fumer la pipe était moins dangereux que la cigarette. D'après les ingrédients dont il savait les deux pourvus évidemment. Il ne savait pas encore tout de ce nouveau monde, mais ce dont il était certain, c'était qu'il en avait besoin pour réfléchir. La boisson énergisante l'aidait. À garder en mémoire aussi, ce serait un très bon remplaçant de la drogue. Plus addictif par contre il le craignait.

    Il se recula un peu, comme pour se séparer du troupeau. Il était rationnel. Un mythe comme le Père Noël n'était pas à même d'exister et personne ici de pouvait prouver son existence. À moins de l'avoir en face de lui, il ne voyait pas comment on pourrait lui faire croire à une futilité pareille. Quant à faire équipe avec eux... Hors de question. Watson était arrivé dans sa vie par hasard et c'était par ennui qu'il l'avait d'abord invité dans ses enquêtes. Puis le lien s'était formé et ils étaient devenus amis. Holmes savait parfaitement que ce type de lien ne pourrait naître d'un tel regroupement. Il ne faisait confiance qu'en un d'entre eux et encore, ce n'était sans doute pas pour partager ses talents. De plus, maintenant que son nom était dit, ils constituaient tous un danger probant pour sa propre sécurité et son anonymat. Il s'était fait bien des ennemis à son époque...

    Par contre...il était bien curieux de connaître leur avis. Il attendit donc, la pipe en bouche et le regard attentif.

_________________
-Administrateur PNJ-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Dim 26 Déc 2010, 14:18

Curieuse de nature, Tonks inspecta une nouvelle fois la pièce dans laquelle ils se trouvaient, sans prêter attention à l'arrivée de ses 6 compagnons d'infortune. Elle était incapable de dire où elle se trouvait. Albert avait parlé d'un château des Ossements... Un nom qui annonçait déjà la couleur et qui devait très certainement se référer à la … décoration intérieure. Du coin de l'oeil, elle vit quelque chose approcher. Elle se figea en voyant le squelette les rejoindre. Qu'est ce que c'était cette nouvelle blague …

Silencieusement, elle l'écouta parler des 8 « élus »... et sursauta en entendant le dernier nom. C'était impossible. Elle était morte. Molly lui avait assuré qu'elle s'en était occupée. Doucement, elle se mit derrière un homme vêtu d'une tenue excentrique et armé d'un sabre qu'elle connaissait de la soirée de la All Souls Night. Cachée. Félicitations Tonks, tu bats les records du ridicule. Mais elle avait juste besoin de quelques secondes pour se remettre de la « bonne » nouvelle. Inspire, expire...

De nouveau calme, elle fit un pas de côté et sortit de sa « cachette » se trouvant pile dans son axe. De toutes façons, son nom aussi avait été prononcé, pas la peine d'espérer un nouveau miracle. Elle ne l'épargnerait surement pas. Et oui tatie, elle aussi était vivante. Ton Avada n'a pas été très utile apparemment. Elle regarda les autres personnes qui restaient de parfaits inconnus pour elle. Une femme et cinq hommes, se remémorant les qualités que leur avait attribués la mort. C'était le plus important après tout. Car le Père Noël allait se faire … Attendez une minute, c'était une blague ça aussi, n'est ce pas? Elle était une sorcière, d'accord. Mais elle connaissait très bien le mythe du Père Noël. Son père était moldu. Elle connaissait toutes ces histoires de Père Noël, de Petite Souris et compagnie...

Elle regarda le squelette - La Mort, oui bien sûr... En tout cas, elle faisait un travail irréprochable et sa tante et elle étaient des exemples parfaits – à présent vêtu d'un costume de père Noël. Ah non... il était très sérieux. Doucement, elle s'adressa aux personnes les plus proches d'elle, en l'occurrence, trois hommes.


- Rassurez moi... Nous sommes d'accord pour dire que le Père Noël n'existe pas, n'est ce pas? Les cadeaux sont déposés par les parents en son nom au pied du sapin... n'est ce pas?

Elle marque un temps. Elle devait paraître complètement stupide de poser ces questions... Mais il fallait bien que quelqu'un le fasse, non? Les questions bêtes étant posées, ils pourraient avancer dans leurs recherches. Parce que ce n'était apparemment pas une blague. Tout ça devait être très sérieux... Enfin, pourquoi pas après tout. Elle venait d'un monde magique où elle avait côtoyé des Animagi, des Loups-Garous, des fantômes et d'autres créatures toutes plus sympathiques les unes que les autres. Ok, éventualité acceptée. Maintenant il ne restait plus qu'à enquêter... Parce qu'ils n'allaient pas rester là, à se regarder dans le blanc des yeux pendant des années. Elle avait un réveillon à préparer.

- Par hasard, ça vous dérange si je me mets avec vous trois? Je suis un animal obéissant qui ne prend pas beaucoup de place, c'est promis.

Elle ajouta à sa demande un joli sourire dirigé aux trois hommes à proximité. Elle s'était toujours sentie à l'aise de travailler avec le sexe opposé. Oh, elle devait être un peu rouillée, mais elle reprendrait vite le pli !
Revenir en haut Aller en bas
Sylar
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 457
Age : 31
Localisation : Un peu partout à la fois
Humeur : Changeante
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 90 $
Réputation:
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Dim 26 Déc 2010, 19:21

Avant que la grande faucheuse ne s'approche de lui, Sylar prit soin de se relever, d'épousseter son pyjama et, discrètement, de se débarrasser de son tablier. Pieds nu, il faisait face à l'étrange chose qui se rapprochait de plus en plus. L'immonde créature était effrayante, ses yeux brillaient d'une façon surnaturelle. Il l'écouta parler. Apparemment elle s'adressait à ses compagnons d'infortune: Sherlock Holmes? Sylar jeta un regard à l'intéressé. S'agissait-il d'un fou déguisé en inspecteur anglais? Décidément, les homo sapiens avaient vraiment un grain. Un sourire moqueur se dessina sur les lèvres de notre homme, il ne croyait pas deux secondes à la plaisanterie et, en bon immortel, il se fichait royalement de la gravité de la situation.

Tonks, Hook, Lecter...Lecter! Non! Les poings de Sylar se ressèrerent. Il avait une haine viscérale pour ce type. Pour faire bonne figure, il tâcha de ne pas lui défoncer le portrait tout de suite. Il reconnut ensuite le mec de la salle du courrier et apprécia les deux jolies femmes qui furent citées après lui.

Lorsque ce qui se voulait être la grande faucheuse montra son sablier magique, Sylar était déjà en train de chercher une issue. Ne trouvant pas une seule porte de sortie, énervé, il faillit répondre au squelette. Mais il se retint quand il comprit qu'il devrait faire équipe. Pour lui, c'était clair, il valait mieux se rapprocher des femmes que des autres mâles. Il se rapprocha avec discrétion de celle qui se nommait Silverfox. S'il était dans une caméra cachée, autant qu'il en profite pour faire connaissance...


-"Dites...C'est une blague n'est-ce pas?"


A vrai dire, Sylar n'avait jamais cru au père noël. Ayant passé un début de vie misérable, il était impossible que le bonheur et la joie puissent exister d'une quelconque manière pour Sylar. Il en était convaincu, le père Noël était une invention humaine. Un tel bonhomme ne pouvait décemment pas exister. Cependant, lorsqu'il vit le squelette se vêtir de rouge, Sylar eut quelques doutes. C'est à cet instant qu'il décida du plan d'action qu'il allait suivre: suivre et observer. Il n'avait en effet aucune envie de participer activement à cette mascarade et, s'il le fallait, il pouvait encore tous les tuer. Non?

_________________


Faut-il ouvrir le crâne de Invité pour voir comment il fonctionne?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Dim 26 Déc 2010, 20:13

    Un endroit bizarre, et alors ? Cela ne faisait jamais qu’un de plus. James avait déjà vu et revu un tas de lieux qui n’étaient pas censés exister, alors, ce château en os, ça n’avait rien d’intrigant pour lui. Non, ce qui était plus intéressant, c’était le squelette doté de parole. Celui-ci commença par nommer chaque personne présente tout en accompagnant le nom d’une sorte de qualité. Ainsi, tout le monde sut très rapidement que le Capitaine Crochet était habile au combat, malgré l’appendice métallique qui remplaçait sa main perdue. C’était sans doute le fait d’apprendre cette grande qualité du pirate que la jeune femme aux cheveux excentriques vint se placer derrière lui. Elle devait certainement reconnaître l’envergure d’un grand homme à travers les mots du squelette. Mais la demoiselle ne resta pas là éternellement, voilà qu’elle faisait déjà un pas de côté, pour une raison quelque peu inaccessible au Capitaine.

    Cette histoire de Père Noël, c’était aussi bizarre que l’endroit où tous se trouvaient. Autrement dit, pour Hook, cela essaimait un certain parfum de Neverland. Ou de quelque chose qui s’en rapprochait. La jeune femme près de lui fut la première à parler, tandis que le dénommé Holmes s’allumait une pipe. James aurait bien allumé deux cigarettes sur son porte-cigarettes double, mais il doutait que cela fût une bonne idée pour le moment. Les questions de la fille aux cheveux roses – Tonks, elle s’appelait Tonks, le squelette l’avait dit – étaient judicieuses. Du moins, c’était l’impression que Crochet eut sur le moment.


    "Dans certaines régions, dès qu’une personne dit qu’elle ne croit pas en quelque chose, un représentant de cette chose disparaît. Je sais que c’est ce qui arrive aux fées, par exemple. Et le seul moyen de les sauver est de croire en elles."

    Sous ses aspects de vieux pirates, Crochet connaissait, bien sûr, ces choses qui faisaient partie entièrement du monde du Pays Imaginaire. Il savait que Clochette, par exemple, aurait pu mourir simplement si tous les membres de son équipage avaient hurlé en même temps, en en étant convaincus, quelque chose comme «Je ne crois absolument pas aux fées». Evidemment, c’était de la théorie qu’il fallait encore tester. Mais Hook se doutait bien qu’il y avait là-dedans une part de vrai.
    C’était peut-être la même chose pour ce qui concernait le Père Noël.


    "La vraie question à se poser est : Pourquoi est-il si important que ce vieux barbu reste ancré dans les croyances ? Et j’ai bien peur de ne pas avoir la réponse."

    Ceci dit, puisque Tonks demandait pour rester avec eux trois… Lui, Holmes et Wolverine, apparemment, James leva le nez et arqua un sourcil.

    "Je n’y vois guère d’inconvénient, pour ma part… Puisque le squelette vous trouve apte au camouflage, vous seriez sans doute d’une grande utilité pour l’observation. Quant à vous, Holmes, c’est bien ça ? Les observations de Tonks devraient vous permettre d’analyser les faits. Wolverine et moi… eh bien, nous sommes, je pense, capables d’assurer votre protection efficacement. Si le cœur vous en dit, bien sûr."

    Et voilà Hook qui prenait la tête du quatuor, sans même que personne d’autre n’ait décidé de quoi que ce soit. Tonks avait parlé. Holmes avait écouté. Hook avait décidé. Il y avait peu de chance que les choses changent à présent, mais savait-on jamais…

Revenir en haut Aller en bas
Hannibal Lecter
Vers l'infini et au-delà!
avatar

Nombre de messages : 466
Localisation : Appartement 802
Humeur : serein
Date d'inscription : 17/10/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 10 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Lun 27 Déc 2010, 16:00

Save Christmas

.
    Le lieu avait beau être d’un goût légèrement douteux, ce n’était pas ce qui frappait d’emblée lorsqu’on s’y trouvait depuis quelques minutes. Il avait beau faire sombre en cet endroit, les yeux de l’hôte qui les recevait tenaient lieu de spot bleu, assez proche des lampes de type led. Un regard étrangement brillant, pour quelqu’un qui n’avait pas vraiment d’yeux. En homme posé et réfléchi, Hannibal écouta attentivement ce que disait le squelette vêtu de noir. Il découvrit ainsi les noms et prénoms de ses compagnons d’infortune et, contrairement à un certain jeune homme, Lecter n’eut pas à se retenir de quoi que ce soit, même si le nom de Sherlock Holmes le titilla un instant. Il était adulte, lui, capable de ne pas céder à quelque impulsivité. Même s’il eût très volontiers glissé une broche métallique dans l’anus du jeune homme en question, pour ressortir la pointe par sa bouche, afin de le rôtir comme un cochon de lait. Avec une sauce aigre-douce, même les personnes de plus mauvais goût constituaient une viande passablement accommodable.

    La Mort expliqua très brièvement ce qu’il se passait. Très brièvement… peut-être trop. Qui donc voulait tuer quelque chose qui n’existait pas ? Ne fallait-il pas pour cela souffrir d’un syndrome de persécution ? Quoique… la lecture des comptes rendus de Binswanger et Blankenburg amena l’idée de la schizophrénie pauci-symptomatique, qui s’imposa rapidement dans l’esprit du psychiatre. Norman Six aurait sans doute pu apporter un éclairage sensé, mais la situation ne permettait pas au colocataire du médecin anthropophage d’être là. Dommage.

    Près de la dénommée Bellatrix Lestrange, Lecter fronça les sourcils lorsque le squelette et Albert furent déguisés comme pour une campagne publicitaire de mauvais goût.


    "Eh bien, il y a fort à parier que nous voici engagés pour satisfaire le délire collectif d’une série de déments…"


    A sa droite, la jeune femme qui répondait au nom de Silverfox n’était vêtue que très légèrement. Pour le moment, elle devait supporter ce froid, mais cela ne durerait pas s’il fallait sortir et Hannibal se doutait bien qu’on ne les avait pas fait venir ici pour garder le château pendant que la Faucheuse et son acolyte nain allaient répandre des cadeaux partout dans le monde. Ôtant sa veste, il la tendit à la jeune femme, près de laquelle se tenait le jeune homme le moins galant que la terre ait porté.

    "Tenez, ne prenez pas froid, mademoiselle, couvrez-vous donc."


    Visiblement, les groupes s’étaient formés très rapidement et tout à fait naturellement. Lecter aurait préféré être aux côtés d’Holmes, le seul qu’il connaissait plus ou moins ici et avec qui il s’entendait plutôt bien. Mais non, il avait fallu qu’il se retrouve avec Sylar. Sans doute le seul homme à la ronde qu’il avait envie de passer à la broche pour lui faire ravaler son attitude et son caractère terriblement déplaisants. Heureusement que le groupe comportait les deux femmes également. Cela permettrait à Lecter de ne pas avoir à supporter tout le temps Gray. Se tournant à nouveau vers Bellatrix, Hannibal soupira en entendant au loin la voix forte du dénommé Hook parler de fées et soulever une question qui ne semblait pas purement rhétorique.

    "Ne sommes-nous pas tout simplement les jouets d’un quelconque malade?"



_________________

Invité, quelle peut bien être

la saveur de ta cervelle ?

Sans doute est-elle délicieuse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mar 28 Déc 2010, 15:57


Q

uel foutoir impossible...
uelle histoire invraisemblable...

Le regard perçant de Wolverine passa alternativement de visage en visage. Gardant la mâchoire serrée, il ne répondit pas à Kayla et esquissa simplement un mouvement vers elle et qui se voulait rassurant, comme pour la saisir par les épaules, mais au lieu de cela sa main resta stupidement au niveau de son buste... Par "chance", la situation évolua. Il aperçut Albert, mais pas le temps de serrer les poings, un squelette apparut... Ce dernier, même s'il était assez mal foutu -c'est quoi, ces loupiotes dans les yeux ?- était plutôt bien informé... Il donna leur nom, et quelques informations succinctes sur leurs personnes. Mais il faisait des erreurs, dont une qui fit particulièrement tilter Logan... "Quasiment" invulnérable ??

Dans un effort surhumain, il s'abstint de commentaires et s'enferma dans un mutisme sans failles. Il écoutait vaguement les autres heureux "élus", accordant plus ou moins de crédits aux uns et aux autres. Deux groupes se formèrent quasi "naturellement" : la fille aux cheveux roses venaient de se ranger d'elle-même du côté du Crochet, du fumeur de pipes Holmes et de lui-même... Kayla ? Il l'avait à peine perdu des yeux qu'elle fut happée par l'horloger, l'homme aux yeux bleus clairs et la femme à l'air presque plus fière que lui. Merde. Il aurait préféré l'avoir dans son "groupe"... Inutile toutefois de faire un scandale, il se contenta de lui souffler.

Fais gaffe, on se retrouve après tout ça...

Bien qu'il n'avait aucune idée précise d'en quoi consistait ce "ça"... Holmes gardait tout comme lui le silence, et c'est la dénommée Tonks qui prit l'initiative des questions. Hook -celui qui sait se fighter d'après le squelette- organisa les opérations... Ou du moins, leur attribua un rôle selon leurs qualités respectives. Il n'avait pas envie de faire de vagues, même si être un bodyguard ne l'enchantait pas vraiment.

Ok. Que ce soit une blague ou non, plus vite on s'en occupe plus vite on sera rentrés.

Par où commencer ? Boah... Vu que Hook semblait se positionner en capitaine des opérations, il devait avoir l'honneur de choisir n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Bellatrix Lestrange
Why so serious?
avatar

Nombre de messages : 942
Localisation : Appartement 602
Humeur : Curieuse
Date d'inscription : 16/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 1061 $
Réputation:
13/100  (13/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mar 28 Déc 2010, 20:44


L
es présentations furent faites par l'étrange squelette vers lequel la petite créature les avait emmené. Bien qu'elle fut assez vexée d'avoir été introduite en dernière, les termes que "la Mort" usa -ainsi que ce pseudonyme- attirèrent sa sympathie. Sans doute appréciait-elle ses qualités, après tout, Bella avait envoyé bon nombre de personnes dans la tombe... Ainsi, la sorcière écouta avec plus d'attention les dires du squelette qu'elle ne l'avait fait avec Albert. C'était intéressant, mais obscur. Bellatrix ne savait pas trop qui était ce "Père Noël"... Elle s'abstint de le demander, ne pouvant supporter l'idée d'étaler son ignorance sur le sujet. Surtout que son affreuse cousine -encore vivante pour on ne sait quelles obscures raisons- semblait de son côté savoir alors qu'elles venaient censément du même endroit... Maudits moldus.

N'appréciant que peu le traitement frisant l'ignorance que lui infligea Holmes, elle s'en éloigna, approchant alors un homme qui lui paraissait plus gentleman, et lui rappelait quelque peu les attitudes de son mari, Rodolphus. Il se nommait Hannibal, si sa mémoire était juste. L'autre jeune femme, Kayla -Tonks n'en était pas une pour Bella, évidemment- ainsi qu'un jeune homme, Sylar, étaient aussi près d'eux. Visiblement, ils allaient tous les quatre former une équipe, intéressant... Naturellement, l'esprit de compétition de Bella s'embrasa. Qui que ce soit ce père machin, c'est eux qui le sauveront, et certainement pas cette imbécile de Tonks. A sa question, elle tourna doucement son visage digne vers Lecter et esquissa un sourire.

Peut-être, mais je ne pense pas que nous ayons le choix. Quelque chose de puissant nous a amené ici, faisons ce que..cette chose veut.

Évasive, car grandement plongée dans l'ignorance, elle n'en restait pas moins décidée. Sauvée le Père Bidule ? Entendu ! Et plus vite que ça !
Attachant ses cheveux avec un ruban, elle posa ses mains sur ses hanches et se tourna vers les trois autres, comme le ferait le commandant d'une unité. Tout est dans l'attitude.

Allons sauver ce Père Noël.



_________________

Sprite by Sebastian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Elémentaire, mon cher
avatar

Nombre de messages : 704
Localisation : partout, ici et ailleurs
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: + ∞ $
Réputation:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mar 28 Déc 2010, 22:46

    Tandis que les groupes se forment et que certains prennent la tête des opérations, la Mort, satisfaite, regarde Albert. En un sans, même si la Faucheuse savait ce que valaient les personnes ici présentes, elle ignorait ce qui en ressortirait, finalement, car déjà, elle pouvait sentir des tensions entre certains humains présents. Quoique... l'un n'avait pas tout à fait des émotions d'humain, sans doute était-ce son côté immortel qui faisait cela. Là n'était pas la question, au fond, et mieux valait essayer d'avancer. Car le réveillon de ce soir devait avoir lieu, les gens ne devaient se douter de rien et il fallait absolument retrouver le Père Noël et le protéger... Si c'était possible, la Mort désirait aussi que l'on retrouve ceux qui désiraient tant tuer le mythe.
    Dans son costume de Père Noël, la Mort éleva sa voix au timbre fort et sinistre, contraste quelque peu flagrant avec son déguisement...


    "Bien. Le Capitaine Hook a mis le doigt sur le coeur du problème. Si la croyance au Père Noël disparaît, alors le mythe disparaît également. Aussi, durant votre quête, Albert et moi nous occuperons de répandre..." Temps de pause et regard interrogateur vers Albert.

    "L'esprit de Noël ! Des cadeaux, des clochettes, et caetera. Maître, il faudra que vous mettiez un coussin sous votre manteau. Et que vous adoucissiez un peu votre voix. Le rire, par exemple... Entraînez-vous à faire "Oh oh oh", c'est important !"

    La Mort baissa les yeux. C'était tout de même une affaire très délicate, tout cela. Toussotant, la Faucheuse posa à nouveau les yeux sur les deux groupes.

    "Le groupe de Mrs Lestrange, vous irez au Château de la Petite Souris. Malheureusement, je ne peux vous y conduire, c'est un endroit qui n'est pas accessible à la mort. Ni à la Mort, donc. Il vous faudra trouver le moyen d'y entrer par vous-mêmes. Cherchez peut-être du côté de la bibliothèque de la ville." Il chercha un instant dans une poche du manteau rouge qu'il portait et en sortit un collier qu'il lança à la jeune femme à présent recouverte de la veste du plus âgé du groupe. "Pour entrer dans un livre, touchez tous le médaillon. Vous, Miss Silverfox, vous prononcerez la formule consacrée : "Il était une fois". Pour sortir, vous vous en doutez : "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Pas de questions, le temps presse."

    Regardant à présent l'autre groupe, la Mort posa d'abord les yeux sur Hook, semblant vouloir lui signifier qu'elle savait qu'il valait mieux pour lui éviter les histoires pour enfants. Allez savoir pourquoi. Puis, ses yeux bleu vif encadrèrent l'ensemble du groupe.

    "Quant à vous, il va falloir traquer ceux qui veulent la peau du Père Noël. Il doit bien y avoir des indices quelque part. Il faut remonter la filière, chercher le commanditaire, le tueur à gages et ceux qu'il aura cherché à engager. Je pressens que le Père Noël n'est qu'un début... Il faut les arrêter avant que ce monde s'écroule. Ce n'est pas la peine de demander l'aide de la police, évidemment, puisqu'aucun meurtre n'a encore eu lieu. Commencez donc par le pays de Noël..." La Mort lança à l'homme qui fumait la pipe un objet qui ressemblait étrangement à une chaussette. "Désolée, je n'avais rien de mieux à vous passer. Mais elle n'appartenait pas à Albert, rassurez-vous, Mr Holmes. Bref. Cette chaussette se met sur la main, comme s'il s'agissait d'un gant. Elle vous emmènera où vous le voulez, à condition que tous les quatre vous la touchiez. La formule est simple : "Chaussette, emmène-nous au Pays de Noël"... ou ailleurs. Mais n'en profitez pas pour aller bronzer à Tahiti, je le saurais bien vite et je vous déconseille d'essayer."

    Pas de temps pour d'éventuelles questions. La Mort comptait rester en contact avec les deux groupes grâce aux deux objets qu'elle leur avait fournis. Pour le moment, elle s'installait dans le traîneau tiré par des rennes dont l'un avait un nez rouge et avec un dernier signe de tête, la Faucheuse fit claquer les rênes sur les rennes pour faire s'envoler le traîneau qui disparut bien vite avec un Ho Ho Ho ! sonore et toujours très sinistre.

      Et voilà la Mort partie avec Albert. Pour la suite, c'est simple. Le groupe de Bella, direction la bibliothèque. Le groupe du Capitaine, vous allez dans "Ailleurs" grâce à votre chaussette pour arriver au Pays de Noël.

      Un membre du groupe poste à la suite pour expliquer votre départ du Château des Ossements pour le lieu où vous commencez votre quête. La personne qui a reçu l'objet magique me semble être le plus logique Smile
      Ensuite, eh bien, vous commencez réellement dans les deux topics dont vous trouverez les liens ci-dessous. c'est parti ! Bonne chance à tous !



_________________
Il y a des questions qu'il vaut mieux ne jamais se poser...
Du genre qui suis-je, où vais-je, quel temps il faisait avant le Big-Bang et qui paie la prochaine tournée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur NJ
Cowabungaaaa!
avatar

Nombre de messages : 1374
Localisation : Partout et nulle part à la fois.
Humeur : Dépend des membres
Date d'inscription : 13/12/2010

Feuille du personnage
Relations:
Portefeuille: 185 $
Réputation:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mer 29 Déc 2010, 13:29

Nymphadora avait gagné un minuscule point d'estime. Le Père Noël n'existait pas. Tirant une bouffée, il exhalait la fumée distraitement, le regard allant d'une personne à une autre. Ils semblaient tous prêts à croire à cette mission qui avait pourtant l'air d'une élucubration des plus imaginatives certes, mais aussi des plus futiles. Il perdait son temps. Pas qu'il avait quelque chose à faire, mais ça ne lui disait rien de se débattre pour un problème qui ne le concernait pas. Par contre, il grimaça – geste qui fut caché par la pipe – lorsque la femme se proposa comme compagne dans cette affaire. Déjà qu'il devait faire équipe, si en plus il fallait que ce soit avec le sexe opposé. Pourtant, il ne fit aucun commentaire, les deux autres hommes ne semblant guère s'y opposer. Nouveau Siècle. Nouveau siècle. Quelle misère. Il inhala le tabac afin de penser à autre chose. Sylar avait raison. Il était satisfait de voir qu'il n'était pas le seul à être mitigé devant ce surplus d'idioties et de médiocrité.

Il cilla.

Ce qu'il venait d'entendre était ridicule. James Hook, qui lui semblait pourtant acceptable, venait de parler des fées comme s'il s'agissait d'un sujet plus qu'élémentaire. De plus, il prenait comme ça, la tête du groupe, sans...décidément, il n'allait s'entendre avec personne. Ils n'étaient tous que de simples mortels beaucoup trop stupides. Ce n'était pas leur faute. C'était commun. Mais tout de même.

Il se tourna vers Hannibal, avec qui il aurait bien entendu préféré être.


« L'esprit doit être bien plus que simplement malade s'il faut qu'un tel coup monté ait été monté. » répondit-il en retirant sa pipe de sa bouche le temps d'articuler, puis lui rendant sa place dès la phrase terminée.

Au même moment la mort reprenait la parole et quelques instants plus tard il attrapait inconsciemment, par réflexe, une chaussette. Il fronça les sourcils, profondément vexé qu'on le mène dans une telle histoire. Il regarda son nouvel objet 'magique' avec un scepticisme qui se sentait à travers tous les pores de sa peau. Il ne prenait même pas la peine de cacher ce qu'il en pensait.

« Ridicule. Dites-moi que vous ne croyez pas de telles sottises... »

Il se tourna vers son groupe qui semblait malheureusement en accord avec la Grande Faucheuse. Il serra la chaussette dans son poing, une leur sauvage au fond des yeux. Il détestait être utilisé comme un jouet et surtout utilisé sans son consentement. Enquête, ce mot l'attirait oui, mais il choisissait ses enquêtes habituellement. Il n'était pas enlevé de chez lui pour écouter les délires de quelqu'un d'autre et de plus, il choisissait ce qu'il voulait enquêter. Grande différence d'avec ce qui venait d'arriver. Il regarda un moment le collier de l'autre équipe, puis secoua la tête, exhalant à nouveau une fumée opaque. Ça. Faisait. Du. Bien.

Il resta là, immobile pendant quelques instants. Une façon de le prouver, ce qui mettrait à dure épreuve son orgueil et ses croyances. Il le savait. Il regarda un instant les deux hommes et la femme – qui allait malheureusement les accompagner – puis soupesa ses options. La salle ne présentait pas de sortie envisageable – il ne savait même pas où ils étaient – et rester ici lui était impossible. Il plissa les yeux.

Qu'une seule option.


« J'espère que ce délire mène quelque part. »

Il les força, sans grande civilité, à toucher le bout de chaussette et marmonna plus qu'autre chose la formule magique. Il allait commettre un meurtre. Simplement pour une telle humiliation. Ajoutons à cela l'humeur massacrante qu'il avait depuis son arrivée au 109. Ils disparurent les premiers sans même que ses compagnons n'aient le temps de protester. Il avait pris la décision. Point final.

_________________
-Administrateur PNJ-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   Mer 29 Déc 2010, 14:28

    [je me permet d'inclure le tour d'avant dans ce post Embarassed ]

    A présent bien entourée, mais pas forcément plus rassurée, Kayla regarda autour d'elle, sentant des regard se poser sur elle par moment, enfin plus particulièrement celui de cet homme... Holmes. Elle le croisa un instant, mais son attention fut attiré par une silhouette qui se déplaçait et venait près d'elle. Se tournant légèrement - une oreille sur le discours de la Mort habillée désormais en Père Noël - elle remarqua que l'homme répondant au nom de Gabriel Sylar s'était placé à ses côtés. A sa question elle hocha négativement la tête, répondant dans un murmure.

    Je crois qu'il ne plaisante pas... Ou alors c'est un très bon effet... Ou un très bon comédien...

    Sa tête s'inclina légèrement sur le côté comme si de la sorte elle pourrait percer un quelconque trucage, mais rien... D'autant plus que son attention fut reporter sur l'homme près d'elle, qui poliment lui offrait sa veste. Surprise mais ravie elle l'enfila avec délicatesse, replaça ses boucles avant d'esquisser un sourire.

    Merci beaucoup monsieur Lecter.

    Puis les groupes furent fait et l'inquiètude monta alors qu'on annoncé qu'elle serait séparée de Logan, bien qu'une autre lui soufflait qu'elle ne craindrait rien, d'autant que Bellatrix était là. Cette femme aussi surprenant soit il avait comme un effet rassurant sur Kayla...
    Néanmoins elle s'approcha un instant de Logan, esquissant un oui avant de souffler à son tour.

    Fais aussi attention à toi Logan...

    Son attention fut de nouveau tournée vers la Mort lorsque cette dernière parla de "Château de la Petite Souris" puis fouina dans ses poches, attrappant le médaillon au vol, Kayla l'observa et le fit tourner entre ses doigts, relevant les yeux à ses instructions et surtout la formule consacrée. Une envie irrépréhensible lui pris la gorge de lâcher un "c'est une blague, mais elle préféra ne rien en faire. Sa main glissa une dernière fois sur Wolverine, elle esquissa un sourire qui se voulait rassurant, avant de rejoindre son groupe leur présentant le médaillon l'espace d'un instant, se retournant lorsqu'elle entendit que les autres partaient.
    De nouveau sa voix s'éleva, douce et posée.

    On devrait y aller aussi...

    Et en regardant Sylar elle souffla amusée, observant ses pieds nus et les siens également.

    Elle aurait pu nous offrir une paire de chaussure la Faucheuse (a)

    Le groupe finit donc par trouver la sortie, et pris ensemble la direction de la Bibliothèque, à la recherche du fameux Château...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Save Christmas [intrigue]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Save Christmas [intrigue]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's christmas - Intrigue de Noël
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Merry Christmas!!
» Résumé de l'intrigue
» Lena& Carmelia ? save me ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
109, rue du Septième Art :: Ailleurs :: 
Ailleurs
-
Sauter vers: